Madiot fait donner sa garde suisse

le
0
Madiot fait donner sa garde suisse
Madiot fait donner sa garde suisse

« Un suisse, en Suisse, va 30 % plus vite ! C'est vérifié, prouvé, entériné ! J'ai toujours vu ça, même quand j'étais coureur : chez eux les Suisses sont in-te-nables ! » A deux pas de Sébastien Reichenbach qui, à l'ombre du bus de son équipe, récupère sur les rouleaux, Marc Madiot se réjouit de l'arrivée du Tour sur le territoire helvètique pour les deux prochaines étapes.

 

Il faut dire qu'avec Reichenbach, 4e hier et désormais 14e du général, et Steve Morabito, arrivé dans le groupe de Froome, le manageur de l'équipe FDJ possède deux belles cartes pour briller dans les prochains jours et faire un peu oublier le départ de Thibaut Pinot. « Les coureurs sont dans l'action, apprécie Madiot. C'est un groupe qui a fait beaucoup de courses ensemble et qui savait depuis longtemps qu'il allait faire le Tour. Les gars sont donc rodés et solidaires. Mine de rien, dans les moments de crise, c'est forcément un plus. »

 

Hier, sur un parking écrasé de soleil, au coeur de Culoz, Reichenbach, 27 ans, affichait tout de même des regrets. « J'avais les jambes pour gagner, soufflait l'ancien coureur de IAM, serviette autour du cou. Mais je n'étais tellement pas à l'aise dans cette descente... » On lui parle de l'absence de Pinot. Il répond que « sur une étape comme ça où Thibaut sait très bien manoeuvrer, il aurait pu m'être précieux, et inversement ». Malgré tout, c'est bien l'abandon de son leadeur qui l'amène à se montrer. « Oui mais si Thibaut avait été là, j'aurais pu travailler à ses côtés et me tester avec les cadors », glisse-t-il.

 

Tout en prenant des nouvelles du Tour de Pologne où l'étape a été annulée, Marc Madiot revient sur la performance de son nouveau leadeur. « Il est timide mais c'était quand même le premier lieutenant de Thibaut Pinot, souligne-t-il. Il ne fait pas de bruit mais, si vous regardez bien, il n'est jamais loin des meilleurs. On est très heureux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant