Madain Saleh : 10 ans après l'attentat, le silence de Riyad et de Paris

le
0
Le 26 février 2007, quatre expatriés français, dont un jeune lycéen de dix-sept ans, sont victimes d?un attentat perpétré par des terroristes d?Al-Qaida, près du site archéologique de Madain Saleh, au nord-ouest de l?Arabie Saoudite.
Le 26 février 2007, quatre expatriés français, dont un jeune lycéen de dix-sept ans, sont victimes d?un attentat perpétré par des terroristes d?Al-Qaida, près du site archéologique de Madain Saleh, au nord-ouest de l?Arabie Saoudite.

C'était il y a dix ans, le 26 février 2007. Quatre expatriés français, dont un jeune lycéen de dix-sept ans, étaient victimes d'un attentat perpétré par des terroristes d'Al-Qaïda près du site archéologique de Madain Saleh, dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite. Depuis, les trois familles touchées se battent « bec et ongles » pour tenter d'obtenir réparation et pouvoir effectuer, enfin, leur deuil. Mais leur combat est semé d'embûches. Le ministère de l'Intérieur saoudien enchaîne les promesses non tenues depuis dix ans. Quant au gouvernement français, c'est « surtout pas de vagues »?

« Je me souviens, nous étions partis à sept voitures de Riyad. Nous partagions la même passion pour les déserts saoudiens. » Carole est l'épouse de Jean-Claude Abescat, enseignant à l'École française internationale de Riyad, qui est mort dans ses bras. Elle se souvient du terrible jour où des terroristes ont exécuté froidement ces maris, pères de famille et fils sous les yeux de leurs proches. Dix ans après, se replonger, exhumer ces instants de cauchemar est une épreuve douloureuse pour Carole et ses deux enfants qui ont assisté à cette tuerie. « La veille, nous avions fêté les anniversaires de Jean-Claude et de Jean-Michel Novella, se souvient-elle. L'ambiance avait été festive et joyeuse. Le lendemain matin, nous nous sommes séparés. Certains rentraient sur Riyad. D'autres voulaient poursuivre le périple vers la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant