Madagascar : le trésor de Kidd le pirate garde ses mystères

le , mis à jour à 20:34
0
Madagascar : le trésor de Kidd le pirate garde ses mystères
Madagascar : le trésor de Kidd le pirate garde ses mystères

L'Unesco a affirmé mardi que l'explorateur américain Barry Clifford n'avait découvert ni le navire, ni le trésor du célèbre pirate William Kidd au large de Madagascar, contrairement à ce qu'il avait affirmé devant la presse mondiale il y a deux mois. «Ce qui a été annoncé comme l'épave de l'Adventure Galley du pirate Capitaine Kidd a été identifié comme relevant plus probablement d'anciens aménagements portuaires de l'île Sainte-Marie» notent les experts de l'Unesco dans leur rapport avant d'ajouter qu'aucun «vestige de navire n'a été retrouvé». Il y a deux mois, l'explorateur Barry Clifford avait également affirmé avoir trouvé un lingot d'argent de 50 kilos, mais ce dernier «ne participe en rien d'un trésor des pirates, puisqu'il est composé à 95% de plomb», précise le rapport.

Pendant quatre jours, à tour de rôle, une équipe de sept personnes, plongeurs, archéologues, conservateurs, photographes, ont examiné sans relâche les fonds marins de la baie de l'Ilot-Madame, un petit port commercial quasi-désert sur l'île Sainte-Marie, à l'est de Madagascar. Les experts de l'Unesco affirment néanmoins que «plusieurs épaves historiques» ont été localisées dans les eaux de l'île Sainte-Marie dans un état de conservation «relativement bon» et que leur étude présenterait un «intérêt archéologique considérable».

CARTE. D'autres découvertes au large de l'île Sainte-Marie

Dans le cadre d'un documentaire pour la chaîne History, Barry Clifford a exploré la baie pendant plusieurs semaines, dressé un inventaire du site, récolté un maximum de données filmées et photographiées. Mais c'est la deuxième fois que des doutes sont émis sur une découverte de Barry Clifford. L'an dernier, l'explorateur avait annoncé avoir trouvé la célèbre Santa Maria de Christophe Colomb au large d'Haïti (photo ci-dessous), ce qu'une mission de l'Unesco a rapidement démenti.

Sainte-Marie est l'objet de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant