Madagascar exportera bientôt du nickel

le
0

Madagascar pourrait devenir, d'ici la fin de l'année, un important exportateur de nickel et de cobalt. Après quatre ans de travaux, la construction du complexe minier Ambatovy s'est achevée en début d'année, désormais les installations sont en phase de test.

Le complexe consiste en une mine à ciel ouvert à 80 km à l'est de la capitale de Madagascar, une usine de traitement à proximité de Toamasina, le plus grand port du pays, et un pipeline à boues de 220 km reliant les deux constructions. Les exportations devraient démarrer d'ici fin 2012 ou début 2013. Lorsque la production sera optimale elle atteindra 60.000 tonnes de nickel et 5.600 tonnes de cobalt par an sur 30 ans.

La joint-venture qui gère la mine, d'une valeur de 5,5 milliards de dollars (4,36 milliards d'euros), est constituée essentiellement de compagnies étrangères. Les canadiens Sherritt (40%) et SNC Lavalin (5%), le japonais Sumitomo (27,5%) et le coréen Korea Resources (27,5%) ont investit dans Ambatovy.

Cette installation permettra à Madagascar d'exporter des briquettes de nickel et de cobalt pur. Le nickel pourrait même devenir le premier produit d'exportation du pays.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant