Madagascar : deux Européens, dont un Français, brûlés vifs

le
0
Les deux hommes, soupçonnés de trafic d'organes, ont été tués par une foule en colère, après la disparition d'un enfant de huit ans sur l'île touristique de Nosy Be.

Ils étaient soupçonnés de trafic d'organes. Deux Européens ont été tués jeudi matin par une foule en colère, sur l'île touristique de Nosy Be, dans le nord de Madagascar. Ils ont été lynchés et brûlés vifs sur le plage d'Ambatolaoka. «Les émeutiers ont procédé à une chasse à l'homme contre des vazahas (les étrangers européens en langue malgache, NDLR)», déclare le général Randriamaro de la gendarmerie nationale. «Les deux étrangers sont des Français, nommés Sébastien et Roberto, ils ont avoué sous la torture avoir commis des trafics d'organes», précise le général. Toutefois, la nationalité des victimes n'est pas clairement établie, des témoins sur place évoquant un Italien et un Français.

L'île touristique de Nosy Be, connue pour ses eaux turquoises et ses plages de sable blanc, était...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant