Macron s'en prend aux 35 heures, tollé à l'université d'été du PS

le , mis à jour à 00:42
19
Macron s'en prend aux 35 heures, tollé à l'université d'été du PS
Macron s'en prend aux 35 heures, tollé à l'université d'été du PS

Et bon week-end à La Rochelle ! En mettant en cause les 35 heures à l'université d'été du Medef, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron a saisi les socialistes comme des brochettes sur un barbecue alors qu'ils font leur rentrée annuelle ce vendredi matin dans la ville blanche.

« La gauche n'est pas exempte de critiques particulières, a affirmé le ministre à Jouy-en-Josas (Yvelines) devant un parterre de chefs d'entreprise conquis. Elle a pu croire à un moment, il y a longtemps, que la politique se faisait contre les entreprises, ou au moins sans, qu'il suffisait de décréter et légiférer pour que les choses changent. Qu'il n'était pas nécessaire de connaître le monde de l'entreprise pour prétendre le régenter. Elle a cru que la France pourrait aller mieux en travaillant moins. C'étaient de fausses idées », a-t-il affirmé.

Des Yvelines à la Charente Maritime, il n'a pas fallu longtemps pour que les tenants de cette « vieille gauche » dont veut s'écarter Macron se rebiffent. « Je ne savais pas que Nicolas Sarkozy était de retour au gouvernement », a moqué l'ancien frondeur Christian Paul, peu versé dans le social-libéralisme à la Macron. « Ce sont des mots d'un homme politique de droite », a opiné le député Yann Galut. Il y voit « une provocation insupportable » de la part « d'un ministre ringard qui insulte, là, avec des propos irresponsables, à la fois Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand, Lionel Jospin et Martine Aubry ». « Macron se gargarise de sa pseudo-modernité. Ça devient pathétique », dégaine même Laurent Baumel.

Traité de «ringard», de néo Sarkozy

Il y a un an, dans un entretien au Point réalisé juste avant sa nomination à Bercy, Emmanuel Macron avait déjà abordé le sujet sous l'angle polémique, estimant, au conditionnel, que « nous pourrions autoriser les entreprises et les branches, dans le cadre d'accords major ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M802641 le samedi 29 aout 2015 à 23:46

    Il ne faut pas charrier - les français adorent les 35h, les RTT et autres astuces pour partir souvent en vacances. Mais Macron ne voulait souligner que le problème est plutôt comment créer plus d'activité permettant d'embaucher - soit augmenter le volume de travail produit. Comme d'hab, les socialos n'ont rien compris et préfèrent une belle polémique. C'est tout ce qu'ils savent faire de toute façon.

  • M3366730 le samedi 29 aout 2015 à 23:27

    Tient pourquoi ne s'en prend t'il pas à cela : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130419.OBS6359/le-paradis-fiscal-des-deputes-et-senateurs.html http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/07/le-depute-ps-francois-brottes-percevra-398-000-euros-a-la-tete-de-la-rte/ et sur nos ministres : Http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/08/le-cadeau-de-rentree-de-francois-hollande-a-son-ancien-ministre/

  • 72805271 le samedi 29 aout 2015 à 16:15

    Mitterand de gauche? lui l'ancien membre du gouvernement de Pétain, l'ami de Bousquet?

  • CHANOMAR le samedi 29 aout 2015 à 10:18

    le Macron n a rien compris si on travail plus plus de chômeurs et on augmente le risque que Hollande ne se représente plus il devrais ne rien dire et rien faire comme les autres du gouvernement pas de risque de déraper

  • M8252219 le samedi 29 aout 2015 à 10:18

    Me bêtise.Les socialistes il y a moins de 50 ans affirmaient leurs doctrines à savoir en autre que l'enseignement publique(noyauté par eux)n'était pas fait pour former et apporter de la main d’œuvre et du personnel aux entreprises !!!! C'est chose faites des centaines de milliers de jeunes sortant de l'enseignement sont sans travail et dans la nature. SOCIALISTES RINGARDS À L'ESPRIT ET LA DOCTRINE CONGELÉS DEPUIS 70 ANS. La décongélation va commencer aux prochaines échéances électorales

  • Jemime le samedi 29 aout 2015 à 05:32

    Le ps style 1848 doit disparaître très vite....diable les dinosaures n existent plus depuis longtemps ....bobo inculture en milieu anaérobie pilotée par l anesthésiste au langage et aux facéties mitterrances ....ras le bol

  • M4958114 le vendredi 28 aout 2015 à 16:55

    bla bla bla les 35h si mauvais pourquoi chirac et sarko les ont maintenues ?

  • janaliz le vendredi 28 aout 2015 à 16:20

    Macron a un plat préféré : la couleuvre ! Hum, c'est bon !

  • cavalair le vendredi 28 aout 2015 à 16:09

    Apres un an au gouvernement il s'est apercu que l'on ne pouvait rien changer au PS de l'inetrieur et que s'il continue sur ce chemin sa carriere politique va droit dans le mur. Le PS va prendre une grosse b(r)anlee a toutes les prochaines elections, le chomage va augmenter et il est temps de se preparer a quitter le navire comme Rabsamen

  • M2734309 le vendredi 28 aout 2015 à 12:09

    Jamais M415325, la moitié est trop co..., et l'autre moitié se gave sur notre dos !