Macron : quatre ans à la barre de l'entreprise France

le , mis à jour à 07:53
11
Macron : quatre ans à la barre de l'entreprise France
Macron : quatre ans à la barre de l'entreprise France

« Je n'ai pas tout réussi [...] mais je suis fier d'être parvenu à changer concrètement la vie quotidienne des Français. » Lucide, Emmanuel Macron, à l'heure du bilan. Dans le cockpit de l'économie française depuis quatre ans -- d'abord à l'Elysée comme secrétaire général adjoint puis à Bercy --, cet homme clé du quinquennat de François Hollande fait face à la cruelle réalité des chiffres : un taux de chômage qui frôle les 10 % de la population active et moins de 1,5 % de croissance !

 

Si l'économie française reste en petite forme, de fait, les Français ont vu des secteurs réformés et des changements dans leur quotidien : libéralisation des lignes d'autocars, ouverture plus large des magasins le dimanche (même si la mise en oeuvre pose parfois problème) ou encore baisse des tarifs des notaires. Une attaque en règle envers une corporation qui a d'ailleurs valu à l'ex-hôte de Bercy une solide inimitié chez les notaires. Bref, Emmanuel Macron, pour les Français, c'est avant tout la loi qui porte son nom.

 

Mais, au fait, est-ce vraiment sa loi ? « La loi Macron, c'est en fait un texte qui a été concocté par la direction générale des entreprises de Bercy et qu'Arnaud Montebourg aurait dû porter s'il était resté en poste », résume un conseiller ministériel. Pis, la mesure la plus emblématique de l'ère Macron -- la libéralisation des autocars -- a été largement pompée. « La droite voulait le faire mais n'avait pas eu le temps de l'inscrire à l'agenda parlementaire... » confie un autre conseiller. Et de préciser : « L'opportunisme macronien a fait le reste. »

 

Prudent, Emmanuel Macron n'a en tout cas jamais avancé de chiffres sur le nombre d'emplois créés par « sa » loi. A une exception près : les 1 500 postes nés des nouvelles lignes d'autocars. En matière de lutte contre le chômage, la contribution d'Emmanuel Macron est en réalité à chercher ailleurs. C'est peu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • remimar3 il y a 10 mois

    NON pas 4 ans ! Macro a eu un prédécesseur au gouvernement.

  • SuRaCtA il y a 10 mois

    M7097610 c'est pour cela qu'il faudrait mieu qu'il soit chef d'équipe...

  • wanda6 il y a 10 mois

    bourso censure ! on ne peut rien dire contre Mr. Macron ! bravo !

  • M7097610 il y a 10 mois

    il a surtout fait de la com pour sa binette partout. Dans une équipe, ce type est la zizanie garantie...

  • 8charlie il y a 10 mois

    quatre ans... et une loi sur les autocars!!! c est ca l homme providentiel ??

  • wanda6 il y a 10 mois

    ces les liens d'UPR qui sont interdit ? pourquoi ?

  • wanda6 il y a 10 mois

    pourquoi bourso interdit de poster ces liens YouTube ? https://www.youtube.com/watch?v=HeOBKrCpeic https://www.youtube.com/watch?v=3apU_1bIZzY

  • Road40 il y a 10 mois

    C'est le retour des maitres vivant sur le travail des metayers . Faut choisir !

  • SuRaCtA il y a 10 mois

    Macron n'a pas tous reussit en effet, mais il au moins eu le merite d'essayer lui...

  • aiki41 il y a 10 mois

    parfaitement d'accord avec vous smangin et avec les gugusses qui se présentent en 2017 et dont l'un d'eux va être automatiquement élus (nous n'avons pas vraiment le choix, les règles de notre "démocratie" le limitant de plus en plus fortement) ce n'est pas prêt de changer. Enfin, comme la majorité des français pense vivre dans une vraie démocratie et pense être libre de leur choix, ces politiques ont encore de beaux jours devant eux.