Macron prône un nouveau projet et un référendum européens

le
4
 (Actualisé avec précisions et citations) 
    PARIS, 25 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a estimé samedi 
que l'Europe devait construire un nouveau projet avant de le 
soumettre à référendum à l'échelle européenne, deux jours après 
la victoire du camp du "Brexit" au scrutin britannique.    
    "Je pense qu'il faut aujourd'hui consulter les peuples, leur 
demander leur avis, mais il faut le faire dans un bon cadre pas  
sur la base d'un référendum demain sur cette Europe mais d'abord 
en construisant avec les peuples européens ce nouveau projet et 
puis en soumettant cette nouvelle feuille de route, ce nouveau 
projet, à un referendum", a déclaré à des journalistes le 
ministre français de l'Economie, en marge d'un débat à Science 
Po sur l'avenir de l'Europe après le référendum britannique. 
    Il a insisté sur le fait que cette démarche prendrait du 
temps, de nombreux débats étant nécessaires pour établir un 
"projet de refondation de l'Europe".    
    Alors que certains dirigeants de l'opposition ont réclamé 
dès vendredi une consultation des Français sur une réorientation 
du projet européen et que Marine Le Pen a appelé à un référendum 
sur un éventuel "Frexit", Emmanuel Macron a pris soin lors de 
cette rencontre de préciser les contours de sa pensée. 
  
    Pour l'initiateur du mouvement transpartisan "En Marche !", 
dont les positions ont régulièrement irrité la gauche, il s'agit 
de "ne pas tomber dans le piège du référendum immédiat" mais 
d'organiser "un débat démocratique, un vrai débat politique".  
    Le projet issu de ces consultations devra selon lui être 
soumis à "une forme d'onction populaire", qui pourra prendre la 
forme d'un référendum ou "faire partie d'un engagement 
présidentiel".  
    Les élections qui s'annoncent dans les prochains mois en 
France, en Allemagne et en Italie constituent pour Emmanuel 
Macron un terrain idéal pour la tenue d'un vrai débat sur ce 
projet européen.  
    Mais la consultation ne devra pas se faire à l'échelle 
locale mais à l'échelle de l'Union, a-t-il prévenu en précisant 
que son "idée n'était pas d'avoir un débat franco-français sur 
le sujet". 
    "Nous n'avons jamais eu le courage d'organiser un vrai 
référendum européen au sens propre du terme, avec un vrai débat 
européen, donc là, en l'espèce dans les 27 pays. Ce prochain 
projet il faut lui donner cette force", a dit Emmanuel Macron.  
 
 (Leigh Thomas et Myriam Rivet, édité par Pierre Serisier) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    Macron t'es le vrai démagogue du PS, OUI la majorité des électeurs des 28 pays sont pro UE...alors tu veux démontrer quoi ?????????????????

  • a.gim il y a 5 mois

    Monsieur macron si il doit y avoir un référendum il doit être français on s'en moque de l'europe...

  • wanda6 il y a 5 mois

    une autre Europe .....lol https://www.upr.fr/videotheque-upr/29-mai-2015-lodyssee-du-referendum

  • xk8r il y a 5 mois

    mais tu seras déjà parti mon petit gars !