Macron plaide pour des transferts financiers dans la zone euro

le
0

BERLIN, 31 août (Reuters) - Le ministre français de l'Economie, Emmanuel Macron, plaide dans un entretien donné à un journal allemand pour la mise en place de mécanismes de transferts financiers entre Etats membres de la zone euro, faute de quoi l'union monétaire risque de s'effondrer. Une telle proposition, que le ministre a défendue lors d'une interview à paraître lundi dans le Sueddeutsche Zeitung, va à contre-courant de l'opinion la plus partagée au sein de la classe politique allemande et du gouvernement d'Angela Merkel. Mais, selon Emmanuel Macron, un mécanisme de redistribution entre les 19 pays membres de la zone euro est devenu nécessaire. "Si les Etats membres ne sont pas prêts, comme ç'a été le cas jusqu'à présent, à une forme ou une autre de transferts financiers à l'intérieur de l'union monétaire, on peut faire une croix sur l'euro et la zone euro", a-t-il dit. "Une union monétaire sans égalisation financière, c'est impossible. Le fort doit aider le faible", a ajouté Emmanuel Macron. Le ministre de l'Economie a également étayé l'idée d'un gouvernement économique européen qui pourrait-être, selon lui, dirigé à Bruxelles par un nouveau commissaire chargé de coordonner les politiques économiques, financières et sociales des pays de la zone euro. "L'euro-gouvernement serait conduit par un commissaire doté de pouvoirs étendus", a-t-il déclaré. (Paul Carrel; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant