Macron lance «En Marche !», un mouvement politique transpartisan

le , mis à jour le
8

«Le nom de ce nouveau mouvement, c'est En Marche !. Je ne sais pas si ça va réussir.» En déplacement à Amiens ce mercredi et à l'occasion d'une réunion citoyenne, Emmanuel Macron a annoncé le lancement d'un nouveau mouvement politique.  

«C'est un mouvement politique qui ne sera pas à droite, pas à gauche», a ajouté le ministre de l'Economie, précisant qu'il avait «associé beaucoup de gens» à ce projet. «J'ai pris du temps, j'ai réfléchi, j'ai consulté, j'ai associé et j'ai décidé qu'on allait créer un mouvement politique, un mouvement politique nouveau». 

« On veut sensibiliser le pays, aller chercher les gens dans les associations et les régions, plutôt que dans les syndicats et les partis », expliquait début mars un proche de Macron alors que la rumeur du lancement de ce club politique battait son plein. D'après l'«Obs», Macron se prépare désormais à la publication de deux livres. De quoi devenir un recours si François Hollande ne se représente pas en 2017. 

«Ce ne sera pas un mouvement pour avoir un énième candidat à la présidentielle, ce n'est pas ma priorité aujourd'hui», a expliqué le ministre de l'Économie, évoquant néanmoins la nécessité de «construire la majorité». Ce nouveau mouvement doit permettre de «construire quelque chose et on a le droit uniquement de réussir une chose : justement avoir des idées neuves, construire la majorité sur ces idées neuves pour le pays et de les mettre en oeuvre demain». «C'est la seule ambition qu'on doit avoir, elle est radicale, elle est un peu folle quand on en parle ce soir mais il y a une telle énergie dans le pays !», s'est exclamé M. Macron. Il a expliqué croire «à la liberté économique, sociale, politique et à notre capacité collective à l'articuler avec la justice». «Je pense qu'opposer ces notions, dire que l'une doit être toujours au dessus de l'autre est une erreur», a-t-il analysé, parlant de la liberté comme «un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-641 il y a 12 mois

    il a pour avantage et principal point faible de ne pas être un politicien de métier. D'un côté, cela lui donne une certaine liberté de penser et d'agir différemment,en dehors des poncifs et agitations stériles des "pros" mais de l'autre côté, cela le prive de tout appareil de campagne malheureusement encore nécessaire à une victoire aux présidentielles. Quoiqu'il en soit, et vu ceux au pouvoir depuis 10 ans et +, ça vaut le coup de voir.

  • M1945416 il y a 12 mois

    ça fait 40 ans qu'on a ce genre d'énergumène , faut changer ce qui marche pas , viré tout ces politiciens de métiers qui ont des résultats catastrophique ...

  • M7097610 il y a 12 mois

    la vérité est qu'il est à droite au niveau de Fillon, bien plus à droite que Juppé ou Le Maire. Ce n'est parce qu'on a épousé sa prof de 20 ans de plus qu'on est de gauche ! Les primaires a droite vous attendent !

  • M1945416 il y a 12 mois

    sapin ; dans l'émission d'Elyse Lucet sur le Panama , du m'en foutisme à peine cacher , quand à Macron le loup est dans la bergerie, (un ex de la banque rothchild , qui organise l'évasion fiscale des plus riches ) , voilà pourquoi notre pays s'en sort pas, on a un enfer fiscal pour les français, alors que les dirigeants planquent leurs avoir et sont pas soumis à leurs propres décisions

  • M7097610 il y a 12 mois

    ça s'appelle le MODEM. Un échec total car la Vème est clivante. Un type intelligent comme lui devrait le savoir ? intelligent...MDR

  • axfapi il y a 12 mois

    allez Macron présentez vous et vous serez elu

  • M7361806 il y a 12 mois

    Posté devant un fauteuil de handicapé , cher Monsieur ii ne faudra faire marche arrière !

  • janaliz il y a 12 mois

    ni à gauche ni à droite... autrement dit le luc entre 2 chaises... un tiède ! Ce n'est pas vraiment de ça dont on a besoin....