Macron en marche ? "Nous assumons de lever des fonds"

le
0
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron se prépare un petit trésor de guerre en cas de candidature à la présidentielle.
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron se prépare un petit trésor de guerre en cas de candidature à la présidentielle.

À l'agenda d'Emmanuel Macron pour ce jeudi 14 avril était inscrit ceci : « Déplacement à Londres pour le lancement du French Tech Londres. » L'après-midi fut chargé, entre une conférence organisée par le Financial Times sur « l'importance d'une Europe unie dans un monde incertain » et le lancement, donc, du fameux « hub » regroupant les start-up françaises consacrées aux hautes technologies, implantées dans la capitale britannique. Devant les invités du prestigieux quotidien financier, Macron livre son avis sur le Brexit, auquel il n'est pas favorable, comme il le fera au cours d'une interview enregistrée pour la BBC ou lors du lancement du French Tech.

Mais c'est un rendez-vous en marge de ce déplacement officiel de ministre de l'Économie qui lui est revenu en boomerang mardi après-midi. Lors des questions au gouvernement, le député Les Républicains Georges Fenech prend la parole dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale et dénonce « la confusion des genres ou, pire, le conflit d'intérêts » opéré par Macron lors de son déplacement outre-Manche du 14 avril.

Il en aurait profité, selon l'élu d'opposition qui se base sur des informations parues notamment dans

Le JDD

à l'époque, pour effectuer une levée de fonds pour son mouvement En marche !. Fenech conclut en évoquant « une possible saisine de la Haute Autorité pour la transparence de la vie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant