Macron : à moi la banlieue !

le
0
Macron : à moi la banlieue !
Macron : à moi la banlieue !

Emmanuel Macron et le rappeur Booba, même combat ! Ils font tous les deux du business, à ceci près que le ministre de l'Economie ne porte pas de casquette. L'étoile montante du gouvernement s'est lancé un nouveau défi : reconquérir la jeunesse des quartiers populaires en faisant sauter le plafond de verre des discriminations à l'embauche et, surtout, en se faisant le chantre du droit à la réussite individuelle. Quitte à secouer la gauche.

Cet après-midi, il accueille à Bercy près de 1 000 jeunes pour les mettre en contact avec des entreprises. Fatoumata, Mohamed ou Kevin habitent Gennevilliers ou Aulnay-sous-Bois et sont tous diplômés. Mais leur CV finit bien souvent au classement vertical. En clair, à la poubelle. Le ministre a donc ouvert son carnet d'adresses et « mouillé la chemise », selon Saïd Hammouche, président du cabinet de recrutement Mozaïk RH, surnommé le DRH des banlieues. Fin janvier, Macron, ancien banquier d'affaires, lui avait organisé un dîner de levée de fonds à l'américaine. Plus tôt, il était aussi venu inaugurer à Aubervilliers le siège de l'entreprise « success story » Vente-privee.com. La banlieue, c'est son nouveau terrain de jeu.

« Il y a en France des barrières mentales et réglementaires, c'est ça que je veux bousculer », confie-t-il à notre journal. Au rancart, donc, le discours paternaliste de la gauche distribuant allocations et contrats aidés. « Un jeune n'a pas envie qu'on l'assiste », poursuit Emmanuel Macron, pour qui « la situation oblige à reconsidérer les idées préconçues ». « Ce que je souhaite, c'est donner à ces jeunes le droit de réussir », plaide-t-il, et pas seulement à la mode Nicolas Anelka. « Tous les jeunes ne jouent pas au foot », dit-il. Non, son modèle, c'est plutôt Xavier Rolet, ce Français parti de Sarcelles pour devenir... le Monsieur Bourse de Londres !

«On stigmatise ceux qui échouent et on jalouse ceux qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant