Machenaud, un rouge, des larmes, puis tant de bonheur...

le , mis à jour à 06:32
0
Machenaud, un rouge, des larmes, puis tant de bonheur...
Machenaud, un rouge, des larmes, puis tant de bonheur...

Comme s'il avait déjà anticipé la décision que M. Raynal s'apprêtait à prendre, Maxime Machenaud s'est avancé vers lui. Il a mimé un geste de déséquilibre involontaire pour justifier son plaquage quelques instants plus tôt sur Matt Giteau, dont les images passaient en boucle sur les écrans du Camp Nou. A chaque fois, le constat était le même : le Toulonnais retombait sur la tête. En voyant son demi de mêlée parler à l'arbitre, Dimitri Szarzewski lui fit aussitôt signe de reculer et de se taire. Quelques secondes plus tard, M. Raynal lança au Francilien son terrible verdict : « Plaquage retourné. Le joueur retombe sur la tête. Vous connaissez la règle, monsieur. »

 

Imhoff de l'aile à la mêlée

 

Sans protester, Machenaud quitta alors la pelouse. De rage, il envoya valser une bouteille d'eau avant de filer au vestiaire. C'est là que les caméras de télévision le surprirent en larmes. Le demi de mêlée du XV de France avait de quoi pleurer. Hier soir, il n'aura foulé la pelouse du Camp Nou que dix-hui minutes. Terrible pour celui qui avait déjà dû quitter prématurément ses partenaires lors de la finale de Coupe d'Europe, à la suite d'un KO. Autorisé à rejouer trois semaines plus tard, il avait alors grandement participé à la qualification de son équipe en finale. Touché à un coude contre Clermont, il avait passé la semaine aux soins.

 

Tout ça pour suivre nerveusement la rencontre, assis sur les marches des tribunes, à côté des joueurs non retenus, pendant que l'ailier argentin Juan Imhoff le suppléait à la mêlée. Dans les derniers instants de suspense absolu, c'est tout juste si Machenaud osa regarder les ultimes tentatives toulonnaises. Puis Benjamin Dambielle vint le chercher pour qu'il rejoigne le reste de la troupe près du banc. Et puis la délivrance.

 

« J'ai fait un match très compliqué, soupirait-il au micro de Canal +. Mais ils ont fait un match incroyable, ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant