Macédoine-France (2-2)

le
0
Macédoine-France (2-2)
Macédoine-France (2-2)

Menés au score après une première mi-temps ratée, les Bleuets sont parvenus à revenir au score en Macédoine (2-2, 5eme journée des éliminatoires de l'Euro 2017 Espoirs). Et ce malgré l'expulsion de Stéphane Sparagna. La France reste deuxième de son groupe.

Les Bleuets se sont presque sortis du piège macédonien dimanche. Le contexte pour disputer cette cinquième journée des éliminatoires de l’Euro 2017 n’était évidemment pas des plus aisés pour les Espoirs tricolores à 2 200 km de Paris où se sont déroulés des attentats meurtriers vendredi soir. Si la rencontre a été maintenue, les têtes des jeunes pousses françaises étaient certainement ailleurs, et cela s’est vu lors des premières minutes de jeu face à la Macédoine. En l’absence notamment d’Aymeric Laporte, Kurt Zouma, Benjamin Mendy ou encore Jordan Amavi, qui s’est gravement blessé jeudi dernier, l’expérimentale défense française a pris l’eau en première période.

Sparagna expulsé à l’heure de jeu

Et notamment ses deux latéraux, Benjamin Pavard et Steven Moreira, peu inspirés sur les deux buts adverses (2-0, 19eme et 40eme). Malgré le discours de Pierre Mankowski à la pause et le replacement de Corentin Tolisso un cran plus haut, dans un rôle de n°10, la France a eu beaucoup de mal à créer le danger. Pire, elle s’est retrouvée à dix après l’expulsion logique de Stéphane Sparagna pour sa première titularisation… Corentin Jean, remuant jusque-là sur son aile, était ensuite remplacé par le défenseur Clément Lenglet. Une tactique étonnamment prudente mais qui a porté ses fruits.

Nkoudou, un bel hommage

En effet, à la 65eme minute, Presnel Kimpembe a trouvé Sébastien Haller, qui venait de remplacer Enzo Crivelli, et qui a réduit la marque grâce à une frappe surpuissante plein axe (2-1). Sept minutes plus tard, c’est Tolisso qui est parvenu à déborder et à servir Georges-Kévin Nkoudou qui a trouvé la lucarne adverse (2-2, 72eme). Un moment forcément fort pour l’ailier marseillais qui a perdu une amie dans les attentats parisiens. Ces Bleuets aux deux visages quittent donc la Macédoine avec le point du nul insuffisant pour prendre les rênes du groupe 3 à l’Islande. Mais, vu le contexte, ils s’en contenteront amplement…

ELIMINATOIRES EURO 2017 / 5EME JOURNEE
Jeudi 12 novembre 2015
Macédoine - France : 2-2
Buts : Angelov (19eme) et Radeski (40eme) pour la Macédoine - Haller (65eme) et Nkoudou (72eme) pour la France

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant