M6 veut des mesures d'urgence pour le secteur audiovisuel

le
10

PARIS (Reuters) - Le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, a plaidé mardi pour des mesures d'urgence pour les entreprises du secteur audiovisuel confrontées à une forte dégradation du marché publicitaire.

L'ensemble des médias européens devraient connaître une situation "extrêmement difficile" dans les mois qui viennent et probablement en 2013, a-t-il pronostiqué, estimant que cette menace était sous-estimée en France.

"Je pense qu'aujourd'hui, on n'a pas la mesure des difficultés que le secteur connaît et va connaître", a déclaré le dirigeant du groupe de télévision à l'occasion d'un colloque sur les médias organisé par NPA Conseil.

"Le marché s'est retourné violemment en mai. Juin n'est pas bon, juillet s'annonce mauvais ainsi que la rentrée", a-t-il ajouté, s'attendant à un repli "significatif" du marché français en 2012.

Nicolas de Tavernost a appelé les pouvoirs publics à prendre des mesures d'urgence pour soutenir le secteur audiovisuel, évoquant notamment un assouplissement des contraintes réglementaires encadrant le secteur ou la suppression totale de la publicité sur France Télévisions.

"Je souhaite que les pouvoirs publics fassent rapidement un état des lieux sur quelle va être la situation de l'audiovisuel en 2012 et au deuxième semestre en 2012 car ceci nécessite certainement des mesures d'urgence", a-t-il ajouté.

Rappelant que son concurrent TF1 avait décidé récemment un gel des embauches, Nicolas de Tavernost a précisé que M6 continuait pour sa part sa stratégie d'investissement dans les programmes, tout en précisant que cette politique pourrait être reconsidérée au vu des conditions de marché.

En Bourse, l'action M6 prenait 1,2% à 10,15 euros à 14h08, parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 (-0,4%).

L'action TF1 reculait de 2,4% à 5,805 euros.

Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le mardi 26 juin 2012 à 15:44

    Je propose au contraire la fin de la taxe audiovisuelle, France Télévision et Radio France se débrouillent pour se financer, pourquoi les journalistes ne prendraient ils pas des parts dans le capital ?

  • marshaka le mardi 26 juin 2012 à 15:43

    Il me semble que M6 est une entreprise privée, je ne vois pas pourquoi l'Etat devrait intervenir, si elle a des difficultés, elle peut baisser ces charges comme les salaires ( combien touche Mr de Tavernost ? ) et arrêter de payer aussi cher des émissions plus débiles les unes que les autres !

  • GreziIIo le mardi 26 juin 2012 à 15:37

    Sarkozy ne leur a pas fait assez de cadeaux ? La pub de france télé plus des pages de pubs plus importantes et 2 coupures pour les films.... Remarquez, je comprends que ça ne soit pas si rentable, moi je ne regarde quasiment plus la télé pour protester contre toutes ces pubs... Ces sociétés avilissent le peuple en plus, alors qu'elles crèvent.

  • azqsdwxc le mardi 26 juin 2012 à 15:27

    Oui, y a des baffes qui se perdent !

  • ANOSRA le mardi 26 juin 2012 à 15:27

    Un marché publicitaire qui paye des joueurs de tennis exilés fiscaux et des gens du show biz déjà trop payés, tout ça pour des pubs de m.....! Mais ils se croient où?

  • ANOSRA le mardi 26 juin 2012 à 15:23

    Et combien M6 a t-il payé la FFF pour l'Euro, afin que les 22 joueurs de foot touchent 140000E pour un match nul, un gagné 2/0 et deux perdus 2/0 ???

  • azqsdwxc le mardi 26 juin 2012 à 15:05

    C'est clair, une aide de l'état serait scandaleux. Ils n'ont qu'à baisser le salaire des présentateurs et chroniqueurs et payer moins cher les émissions et séries TV...C'est fou que des mecs payés hyper cher demandent l'aumone à l'état pour aider leur entreprise.

  • wotan1 le mardi 26 juin 2012 à 15:03

    appel indécent à l'aide publique !

  • ANOSRA le mardi 26 juin 2012 à 15:03

    Aider l'audio-visuel qui abuse des gros contrats aux maisons de prod des copains et du scandaleux financement la moitié du temps des intermittents par Pôle emploi, manque pas d'air M6, et France Télévision avec ses redondances entre chaînes va demander la même chose?

  • M1693744 le mardi 26 juin 2012 à 14:45

    commencez par moins payer vos pseudos présentateurs stars....