M6 : pour le dividende

le
0
L'amour est dans le pré, un des programmes phares de M6 (© M6)
L'amour est dans le pré, un des programmes phares de M6 (© M6)

Lors de l’assemblée générale du 29 avril, Nicolas de Tavernost, président du ­directoire, a indiqué qu’il «espé­rait un rebond du marché publicitaire», mais qu’il «n’était pas encore là». Le constat est clair : en dépit de l’amélioration de l’environnement économique, le marché publicitaire ne montre pas de signe de reprise.Selon l’Institut de recherche et de prospective (Irep), les recettes publicitaires des médias devraient reculer de 0,1% en 2015 dans l’Hexagone, après un repli de 2,5% l’an dernier. En Bourse, les investisseurs préfèrent de peu l’action de son concurrent TF1, qui a gagné 23,2% depuis le début de l’année, contre 18,2% pour M6.

Sa stratégie

Après avoir résisté plus longtemps que TF1 à l’arrivée de la TNT grâce à ses émissions maison et de proximité, l’audience de M6 a dévissé. En 2014, la chaîne a subi la plus forte baisse d’audience du paysage audiovisuel français en passant de 10,6% de part de marché en 2013 à 10,1% en 2014. En juin dernier, M6 est repassé à 10,1% après plusieurs mois en dessous des 10%.

Mais le groupe a encore des atouts. D’abord, M6 est toujours la deuxième offre sur la cible préférée des annonceurs. Ensuite, le groupe n’a pas de problème d’argent avec 234 millions ­d’euros de trésorerie nette (au 31 mars), qui pourrait être en partie investie dans des studios

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant