M&G Investments : en 2011, les obligations des Etats occidentaux demeurent intéressantes

le
0
(NEWSManagers.com) - Alors que de nombreux Etats doivent affronter d'importants déficits publiques, les entreprises semblent plus solide après avoir réduit leurs coûts pour préserver leurs marges. C'est ce que constate George Tsinonis, gérant du fonds M&G Global Dynamic Allocation Fund de M&G Investments. Dans une récente note, le gérant livre ses prévisions pour l'année 2011.
Selon le professionnel, les actions " demeurent relativement bon marché sur la base des niveaux de valorisation et par rapport aux obligations, et ce, alors même que les actions de nombreuses entreprises offrent un rendement supérieur à celui de leurs propres obligations" . Au sein des actions, George Tsinonis apprécie particulièrement les entreprises profitant du thème de la croissance dans les pays émergents, directement ou indirectement.
Concernant les obligations, le gérant estime que le marché de la dette souveraine est faussé par les vastes programmes d' assouplissement quantitatif, et que les rendements sont artificiellement maintenus à de bas niveaux. " Cela étant dit, les emprunts émis par les Etats occidentaux considérés comme refuges vont bénéficier de toute détérioration de l' appétit pour le risque et c' est pourquoi nous croyons qu' ils sont dignes d' intérêt, plus pour des raisons de sentiment que de fondamentaux" , commente George Tsinonis. A l' inverse, " dans la mesure où les fondamentaux sont plus solides dans les pays émergents, nous y privilégions les obligations d' Etat" , ajoute-t-il. Les obligations d' entreprise ont pour leur part fortement progressé mais, selon George Tsinonis, " contrairement à la dette souveraine, elles continuent bel et bien d' offrir des opportunités en matière de rendements" .
Après une année 2009 faste, l'avenir de l'immobilier s'annonce pour sa part plus incertain et pourrait être vulnérable à la fragilité de l' environnement macroéconomique. Quant aux matières premières, leurs prix sont soutenus par la demande en provenance des pays émergents. Elles présentent également des effets bénéfiques non négligeables en matière de diversification, ajoute M&G.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant