M.Fourcade : " Je n'ai plus de doutes "

le
0
M.Fourcade : " Je n'ai plus de doutes "
M.Fourcade : " Je n'ai plus de doutes "
Seulement 81eme du 20km mercredi soir, Martin Fourcade s'est parfaitement repris ce samedi en remportant le 10km, à Östersund. Une victoire qui ravit le Français et qui efface un peu plus les doutes du début de saison.

Martin Fourcade, est-ce une de vos plus belles victoires ?
C'est toujours compliqué de faire un classement. C'est une belle performance sur les skis. Ce n'est peut-être pas la plus belle mais c'est une des plus réussies. Je suis d'autant plus satisfait que je sors d'une déconvenue, mais je me suis remis en question après la course de mercredi.

C'est votre orgueil qui a parlé ?
Peut-être que j'aurais fait la même course si j'avais gagné l'individuel mercredi... Mais oui, je pense que là, il y a beaucoup d'orgueil.

Vous gagné le sprint avec 30 secondes d'avance, c'est quand même un gros écart.
C'est sûr, il y a eu une belle réaction. Mais l'écart avec les autres concurrents correspond aussi à ce qu'ils concèdent avec leurs erreurs. Ce qui est sûr, c'est que c'est une belle course pour moi. J'ai fait un beau trou sur les temps de ski. C'est encourageant, rassurant et agréable. Je suis très content. C'est une super course. Je voulais partir à bloc et faire une course pleine du début à la fin, ne pas me poser de question. C'est quelque chose que j'ai réussi. Je suis vraiment très heureux de ma course aujourd'hui parce qu'il y avait une réaction importante à avoir.

« Mercredi, je manquais d'engagement »

Comment expliquer cette différence avec la course de mercredi ?
Mercredi, je pense que je suis parti un peu en dedans. Je manquais d'implication et d'engagement. Je ne suis pas parvenu à me mettre dedans. J'étais peut-être en retrait pas rapport à l'engagement qu'il fallait y mettre. Du coup je l'ai payé sur le premier tir. C'était une course moyenne. Il fallait tourner la page et je suis content de l'avoir fait.

Que ce soit sur les skis ou sur le pas de tir, vous dégagiez une attitude différente. Vous sembliez davantage concentré et combatif. Est-ce le cas ?
L'engagement y était beaucoup plus présent que sur l'individuel. La stratégie de vouloir partir beaucoup plus fort était volontaire de ma part. Je ne voulais pas avoir ce manque d'engagement que j'avais eu sur l'individuel.

Vous allez partir avec une bonne avance demain pour la poursuite. Comment l'appréhendez-vous ?
C'est sûr que j'aurai une jolie avance. Après je connais mon sport, je sais qu'il y en a 60 derrière qui ont envie de prendre ma place. Je vais partir avec le même engagement, tout en sachant qu'il faut que j'arrive à faire ma course tout seul devant. Si je me fais reprendre ou si je fais une erreur, j'adopterai une course plus tactique. Mais mon objectif à moi c'est de partir et de faire ce que j'ai à faire tout seul, devant.

« J'avais besoin de me prouver que j'étais capable de gagner »

Est-ce que cette victoire permet de définitivement fermer le dossier mononucléose ?
Oui. Maintenant je suis 100% confiant sur mes chances pour l'hiver qui arrive. Je n'ai plus de doutes quant à ma capacité à performer. Cela ne veut pas dire que je gagnerai tous les week-ends mais ça signifie que je n'ai pas de doutes sur mes chances de gagner. Ma préparation a été perturbée. J'ai fait une mauvaise course en ouverture. On n'a pas toujours de repères avant une saison, et j'avais juste besoin de rentrer complètement dans celle-ci et de me prouver à moi-même que j'étais capable de gagner.

Est-ce le meilleur moyen de montrer à ceux qui doutent de vous, qu'ils ont tord ?
Non, c'est avant tout à moi-même que j'avais envie de le montrer. Peut-être que certains disaient « Martin il n'est pas aussi bon que l'an dernier ». Je suis content d'avoir prouvé le contraire.

Même si il reste une course ce dimanche, pouvez-vous faire un premier bilan de cette étape en Suède ?
Oui. Le bilan, c'est que je n'ai plus de doutes.

Propos recueillis par Dimitri Gressard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant