Lyxor préfère les CTA à court terme en période d'élections américaines

le
0

(AOF) - L'aversion pour le risque s'est renforcée ces derniers jours en raison de l'imminence des élections aux Etats-Unis et du resserrement de l'écart entre Clinton et Trump dans les sondages, note Lyxor dans son rapport Weekly Brief, intitulé "Bonne résistance des hedge funds à l'approche des élections". Au cours de la période considérée, actions et obligations ont dégagé des rendements négatifs, tandis que les spreads de crédit se sont élargis et que les matières premières énergétiques ont subi une correction marquée, souligne le gestionnaire d'actifs.

Cet environnement de marché a donné du fil à retordre aux hedge funds, compte tenu de la corrélation positive entre les actions et les obligations. Dans l'ensemble toutefois, ils ont fait preuve d'une relative robustesse. L'indice Lyxor Hedge Fund a cédé 1% la semaine dernière.

Les CTA long terme ont essuyé des pertes, imputables à leurs positions longues sur les actions et les obligations. Leur positionnement long sur l'énergie s'est également avéré préjudiciable. Les gérants Global Macro ont enregistré des rendements négatifs, plombés par leurs positions courtes sur l'euro face au dollar américain. Dans le même temps, leur position courte sur la livre face au dollar est menacée compte tenu du changement de ton de la Banque d'Angleterre, désormais peu susceptible d'adopter de nouvelles mesures expansionnistes.

Au total, toutes les stratégies de hedge fund ont été dans le rouge la semaine dernière. Les fonds Fixed Income Arbitrage ont néanmoins signé une surperformance. En tête de peloton cette semaine se trouve un gérant Relative Value Arbitrage sur le marché des titres adossés à des créances hypothécaires.

Dans ces conditions, Lyxor s'en tient à ses recommandations d'investissement, qui ont généré de bons résultats. "Notre préférence pour les CTA à court terme vis-à-vis de leurs homologues à long terme s'est révélée bénéfique, tout comme notre préférence pour le Merger Arbitrage au détriment des fonds Special Situations parmi les stratégies Event-Driven. Enfin, notre surpondération des stratégies Market Neutral L/S Equity et Relative Value / Fixed Income Arbitrage s'est avérée judicieuse. En termes relatifs, nous privilégions les stratégies Event-Driven par rapport au L/S Equity et conservons un positionnement neutre sur les stratégies Macro et CTA".

Au-delà des élections américaines, le référendum qui se tiendra début décembre en Italie pourrait entraîner une certaine agitation sur le marché. "Dans ce contexte, nos recommandations d'investissement dans les classes d'actifs tant traditionnelles qu'alternatives restent pour l'heure prudentes", conclut Lyxor.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant