Lyxor : "Les ETF obligataires répondent à un grand nombre des besoins actuels des investisseurs"

le
0

(AOF) - Entretien avec François Millet, responsable du développement Produits ETF et Gestion indicielle chez Lyxor Asset Management.

La collecte a été très élevée dans les ETF obligataires depuis plusieurs mois, comment expliquez-vous cet engouement ?

Sur les 9 premiers mois de l'année, les ETF ont collecté en Europe 30 milliards d'euros, l'essentiel des flux (soit 24 milliards d'euros) s'est orienté vers les ETF obligataires. Les produits investis sur les obligations d'entreprises et la dette émergente sont ceux qui ont le plus séduit car ils offrent des rendements attractifs dans un monde de taux très bas. De même, les produits liés à l'inflation affichent des souscriptions positives. Les ETF obligataires répondent aux différents besoins du moment : accéder à du rendement, mais aussi protéger les portefeuilles contre une hausse des taux ou un retour de l'inflation. Cette variété d'emplois explique l'engouement des investisseurs pour ces instruments.

Quels sont les produits qui peuvent apporter du rendement à un portefeuille ?

Au-delà des ETF investis sur le segment noté High Yield et la dette émergente, nous proposons par exemple des ETF investis sur des titres émis par des entreprises américaines bien notées en dollar mais couverts contre le risque de change. Ces produits permettent de bénéficier d'un rendement très supérieur aux titres européens de même catégorie.

Les ETF permettent-ils d'accéder à d'autres sous-jacents qui délivrent du rendement ?

Un marché des substituts à l'obligataire est en train de se développer. Il concerne notamment les actions dont les dividendes sont élevés. En Europe, les valeurs à dividende élevé peuvent délivrer des rendements supérieurs à 4% de façon persistante, soit un niveau très supérieur aux obligations d'entreprise de bonne qualité. Les investisseurs se tournent de plus en plus vers ce type de titres. Cependant, ils ne veulent pas être soumis à la volatilité des marchés actions, pour cela, nous sélectionnons dans nos ETF dédiés des actions de grande qualité et à faible volatilité.

Vers quels types d'ETF les investisseurs s'orientent-ils afin de protéger leur portefeuille ?

Il existe un grand nombre de solutions. Celles qui ont actuellement le plus de succès sont les ETF sur des stratégies appelées " double short " sur le Bund allemand ou la dette italienne, qui permettent de bénéficier d'une hausse des taux ainsi que les ETF apportant une protection contre l'inflation qui accompagnerait cette remontée des taux. Par ailleurs nous avons créé des produits à taux variables qui pourront bénéficier d'une hausse des taux courts, tout en capturant les spreads de crédit sur des maturités plus longues.

La liquidité constitue une des propriétés des ETF obligataires, comment est–elle obtenue ?

La liquidité des ETF obligataires est parfois supérieure à celle des sous-jacents. Les obligations sont en effet des instruments qui s'échangent de gré à gré et dont les prix sont fournis par les banques d'investissement. Celles-ci, compte tenu de leurs contraintes réglementaires, sont moins engagées dans leur rôle d'animateur de marché. Cette notion de liquidité est d'autant plus importante actuellement que la Banque centrale européenne (BCE) intervient de façon massive sur les marchés afin d'acheter des obligations émises par les entreprises de bonne qualité. Cette concurrence de la BCE peut impacter la liquidité du marché obligataire. A contrario, les ETF sont des instruments cotés dont la liquidité est assurée quotidiennement par les “teneurs de marché”.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant