Lyxor AM : les ETF actions ont signé leur troisième mois consécutif de décollecte en avril

le
0

(AOF) - Dans son baromètre des tendances mensuelles sur le marché des ETF européens pour le mois d'avril, Lyxor AM qualifie de "limités" les flux enregistrés sur le marché des ETF européens le mois dernier. Les nouveaux actifs nets (NAN) se sont chiffrés à 2,3 milliards d'euros sur le mois, et s'élèvent à 8 milliards d'euros depuis le début de l'année, soit un quart seulement de ceux enregistrés sur les quatre premiers mois de 2015. L'encours total sous gestion est en baisse de 1% par rapport à la fin de l'année 2015, et se monte à 446 milliards d'euros, avec un impact marché limité (-2,3%).

"Les ETF axés sur les marchés émergents et les obligations d'entreprises demeurent les principaux bénéficiaires du rebond des cours des matières premières et des politiques monétaires accommodantes", précise la société de gestion.

Dans le détail, les ETF actions ont enregistré des sorties de capitaux (à hauteur de 1,9 milliard d'euros) pour le troisième mois consécutif. Leur décollecte depuis le début de l'année s'établit à 5 milliards. "Les ETF indexés sur les actions européennes et asiatiques ont été les plus touchés dans la mesure où la volatilité reste élevée et où l'inflation ne décolle pas, avec dans les deux cas des sorties de capitaux mensuelles record sur un an, de l'ordre de 4 milliards (-6,4 milliards depuis le début de l'année) et 918 millions d'euros (-2,7 milliards depuis le début de l'année) respectivement", indique Lyxor AM.

A l'inverse, les ETF sur actions américaines ont vu leurs flux se redresser (+1,4 milliard d'euros), la politique de la Fed ayant étayé la timide reprise. Les flux en faveur des ETF investis sur les marchés émergents sont restés soutenus par la dynamique positive de la Chine et la hausse des prix des matières premières. Ils ont totalisé 1,7 milliard d'euros de collecte, un plus haut sur douze mois, les indices généraux se taillant la part du lion. Lyxor ajoute que "les ETF axés sur la Chine se sont adjugé 148 millions d'euros, inscrivant là aussi un record sur un an."

Sur le segment obligataire, les entrées de capitaux en faveur des ETF sont restées soutenues, à 4 milliards d'euros. Ces flux obligataires ont principalement concerné les ETF axés sur les obligations d'entreprises, qui ont récolté 3 milliards d'euros. Les segments investment grade et haut rendement ont été principalement aidés par l'annonce des achats d'actifs de la BCE.

"L'embellie dont ont bénéficié les marchés émergents a profité aux ETF axés sur les emprunts d'Etat de ces pays, ce qui s'est traduit par des flux entrants de 1,2 milliard d'euros, un record sur un an. A noter par ailleurs que les flux des ETF indexés sur l'inflation ont continué de faire preuve d'une bonne tenue (+532 millions d'euros)", conclut Lyxor AM.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant