Lyxor AM défend de nouvelles stratégies d'investissement face aux valorisations élevées

le
0

(AOF) - Pour Nicolas Gaussel, directeur des gestions de Lyxor AM, le contexte actuel dans lequel évoluent les marchés financiers, fait de valorisations élevées et de perspectives de rendement limitées sur les actifs traditionnels, est propice à l'exploration de nouvelles stratégies d'allocation. "La diversification par des classes d’actifs non traditionnelles, s’impose comme une évidence", confirme le gérant de Lyxor AM.

Or, "en présentant historiquement une volatilité moindre par rapport aux portefeuilles équilibrés traditionnels et une corrélation limitée aux performances des actions et des obligations, les hedge funds, le private equity et les actifs réels semblent à première vue constituer une piste de solution", complète Nicolas Gaussel.

Ce dernier cite deux autres stratégies d'allocation présentant "un coût d'exploration peu élevé par rapport au gain espéré." D'abord, le smart bêta, qui raisonne en termes de segments de marché (valorisation, taille des entreprises, qualité des résultats, faible sensibilité à l'indice de référence ou propre dynamique des prix des actions) et non en fonction des secteurs ou pays, propose une exposition au marché action à travers un angle différent.

L'autre stratégie alternative défendue par Nicolas Gaussel (Lyxor AM) est le portage sur les prêts, "certes moins modulables mais dont les volumes d'émission ont nettement augmenté ces trois dernières années."

"Celles-ci peuvent être attractives dans un environnement de taux d'intérêt bas, voire négatifs, mais apportent un risque de crédit ou de duration accru si le vent tourne. Par contre les prêts sénior représentent des stratégies de portage avec un niveau de risque acceptable", explique le gérant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant