Lyon : Wenger lui donne une « petite chance » face au PSG

le
0

Présent dimanche en Alsace, Arsène Wenger a donné son avis sur la prochaine saison en L1. Et le manager d’Arsenal sent bien l’OL talonner le PSG.

Pendant que son club est en passe de finaliser l’arrivée de Granit Xhaka, considéré comme le futur Patrick Vieira, Arsène Wenger a profité de son premier week-end de vacances pour revenir sur ses terres natales. Le manager d’Arsenal a en effet passé quelques heures en Alsace, du côté de Duppigheim. C’est dans ce village du Bas-Rhin qu’un stade a été nommé en son nom. L’occasion pour le coach français de l’inaugurer, mais également de répondre à une question sur l’avenir de la L1. Précis dans ses analyses lorsqu’il était consultant pendant les matchs des Bleus sur TF1, Wenger sent légèrement le vent tourner du côté de Paris : « L’hégémonie du PSG est partie pour durer, mais ils perdent un joueur important avec Ibrahimovic et des joueurs cadres qui sont plus âgés comme Motta, a-t-il lancé selon des propos rapportés par le site 20minutes.fr. Il y a des équipes en devenir comme Lyon. On a l’impression que si Lyon prend un bon départ, ils peuvent être plus proches. Le PSG sera toujours le favori l’an prochain. Mais je donne une petite chance à Lyon pour les talonner. »

Wenger : « La base est là »

Alors que Gérard Houllier va épauler ces prochains jours Jean-Michel Aulas, Wenger apprécie le modèle lyonnais. Un modèle qui ressemble d’ailleurs beaucoup à celui instauré du côté d’Arsenal qui est propriétaire de l’Emirates Stadium. Un stade considéré comme le plus rentable de Premier League. « Lyon a construit son stade au moment où il y a déjà une équipe avec des jeunes qui montent en puissance, souligne le technicien de 66 ans. Ils peuvent se permettre de ne trop investir pour l’instant. C’est un avantage. Ils ont une cohésion, une façon de faire, un style de jeu. Il manque peut-être un investissement sur un ou deux grands talents. Mais la base est là. » Un beau compliment pour Jean-Michel Aulas qui sait désormais ce qu’il lui reste à faire cet été pour entrer dans la cour des grands. Autant dire que le départ d’Alexandre Lacazette n’entrerait pas dans cette logique…
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant