Lyon : venez les chercher !.

le
0
Lyon : venez les chercher !.
Lyon : venez les chercher !.

C'est l'heure du débrief de cette 21e journée de L1, la deuxième de l'année 2015, avec un Lyon toujours en pleine bourre, Paris et Marseille qui se reprennent, Saint-Etienne qui cède du terrain et Monaco qui grappille. En bas de classement, Caen se réveille et Toulouse continue d'inquiéter.

  • L'OL, un relais appuyé Dans le cyclisme, lorsqu'une échappée se forme et qu'elle veut mettre un maximum de distance avec le peloton, tout le monde doit s'y mettre. Et Lyon fait sa part de travail depuis qu'elle a pris la tête du petit groupe de quatre. Le vent, les insectes dans la gueule, les caméras braquées sur elle, rien ne semble perturber cette équipe fougueuse et brillante qui oblige Marseille et Paris à passer sur grand plateau et à mettre les mains sur les cocottes pour suivre le rythme. En quatrième position du petit groupe, Saint-Etienne tire la langue, la faute à une efficacité offensive bien moins importante que la concurrence (24 buts marqués contre respectivement 45, 41 et 38 pour l'OL, l'OM et le PSG). Monaco déboule juste derrière en chasse-patate, espérant un ralentissement des échappées pour les rejoindre et jouer aussi la gagne et les places d'honneur. Puis le peloton s'étire, depuis Montpellier (32 points) jusqu'au dernier, Caen (18 points), qui s'accroche et refuse d'envisager de se ranger sur le bas-côté et d'attendre la voiture-balai.

  • Vous avez raté Rennes-Saint-Etienne et vous avez bien fait Ouh la belle purge ! On savait Rennes en difficulté ces temps-ci, on craignait aussi que Saint-Etienne soit dans le dur avec un déplacement qui ne lui réussit généralement pas. On aurait vraiment aimé se tromper mais non : le scénario du match fut conforme à celui attendu, avec un score identique aux précédents, le troisième 0-0 de suite entre ces deux équipes ! 1 tir cadré de chaque côté, une seule occasion pour chacune des deux formations, merci, au-revoir. Au bilan individuel, ce sont logiquement les attaquants qui ont le plus déçu : Erding pour son retour à Rennes et Toivonen toujours aussi transparent, toujours aussi énigmatique. Et donc au bilan comptable, les Verts décrochent à la quatrième place, tandis que les Bretons s'installent un peu trop confortablement dans le ventre mou, à 10 points de la quatrième place et 10 points de la zone rouge. La deuxième partie de saison risque d'être bien longue pour eux.

  • L'analyse définitive du week-end : Toulouse joue le maintien Alerte : le TFC ne répond plus. A tel point que les habitués du milieu de classement ces dernières saisons risquent bien cette fois-ci de devoir lutter...





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant