Lyon : Une défaite qui fait très mal pour Jallet

le
0
Lyon : Une défaite qui fait très mal pour Jallet
Lyon : Une défaite qui fait très mal pour Jallet
Après la désillusion de son équipe à domicile contre Nice samedi (2-1), Christophe Jallet, l'arrière droit lyonnais, avait beaucoup de mal à encaisser cette défaite qui éjecte l'OL de son trône de leader.

« Ça fait très mal, oui, reconnaissait Christophe Jallet sur Canal Plus après la défaite de Lyon à Gerland contre Nice (2-1, 30eme journée de L1). (Il soupire) Je ne sais pas trop quoi dire, on a fait beaucoup d'efforts dans cette seconde mi-temps après une première un peu ratée. On revient bien, ils ont un expulsé. Et par défaillance de notre part, on encaisse un penalty qu'on aurait pu éviter. Ce sont des choses qui arrivent dans une saison, mais à ce moment-là de la saison, ça fait mal, parce que le sprint était lancé. Après trois matchs à l'extérieur, on avait l'occasion de reprendre confiance à domicile. C'est raté, ce n'est pas grave, c'est une défaite. Tout le monde perdra sûrement des points dans cette fin de saison. On aurait préféré rester devant. On va se reposer, et repartir à Guingamp avec de fermes intentions de regagner cette première place. »

« Un manque de liant offensif et défensif »

« La course au titre ne pèse pas du tout dans les têtes, pas du tout, poursuivait l'arrière droit lyonnais. Ce n'est que du bonus. Si on revient huit mois en arrière, on ne s'attendait pas à être si haut à ce moment de la saison. On le prend vraiment avec bonheur, ce n'est pas une pression. On essaye de faire tout ce qu'on peut pour gagner tous nos matchs. Aujourd'hui, il en a manqué, et l'équipe niçoise a bien tenu le choc. Il faut les féliciter et se remettre au travail. Un manque de fraîcheur ? Oui, peut-être un peu, mais nous, on ne joue pas tous les trois jours, on a le temps de récupérer la semaine. Je ne pense pas que ça soit ça. On a eu un manque de liant aujourd'hui, à la fois défensif et offensif. C'est fait, c'est derrière nous, ça ne sert à rien de ruminer pendant trop longtemps. Il reste huit matchs à jouer, à nous de nous dépouiller pour aller chercher les points qui restent. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant