Lyon, un Tours et un tremplin ?

le
0
Lyon, un Tours et un tremplin ?
Lyon, un Tours et un tremplin ?

Le stade de Gerland fermera définitivement ses portes à l'Olympique Lyonnais à l'issue de son huitième de finale de la Coupe de la Ligue face à Tours. Un match discret, pas même retransmis, qui permettra à Lyon de clore sa première partie de saison. Et de penser à la seconde...

Ce mercredi soir, Gerland accueillera l'Olympique Lyonnais pour la dernière fois de son histoire. Si le match contre Angers a permis à la grande majorité des Lyonnais de faire leurs adieux - tristes - à l'enceinte du club, ce huitième de finale de la Coupe de la Ligue permettra aux derniers irréductibles de supporter Lyon, son équipe et son institution, comme ils le faisaient dans le temps. Les Bad Gones seront d'ailleurs présents en tribune Jean Bouin, là où leur histoire a commencé. Et qu'importe si le collectif lyonnais est actuellement à la dérive, tous chanteront une dernière fois. Après tout, même l'orchestre du Titanic avait continué de jouer alors même que le paquebot sombrait. Et puis, c'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens, non ? Après la gifle logiquement reçue à Paris ce dimanche (5-1), et avec la série de matchs infâmes en cours, les joueurs d'Hubert Fournier auront à cœur de se racheter aux yeux des supporters. Il ne s'agit pas de passer un tour en coupe, mais bien de poser les bases d'un possible renouveau. L'occasion parfaite de laisser le pire derrière soi et de penser à la reconstruction, étape par étape.

Par la petite porte ou par la chatière ?


Au grand dam des supporters lyonnais et tourangeaux, le match ne sera pas diffusé à la télévision. Pas sur une chaîne du groupe France Télévision, tout du moins, le groupe ayant préféré à cette affiche le match entre le Paris Saint-Germain et Saint-Étienne. Maigre consolation, la chaîne spécialisée OL TV a réussi à négocier les droits pour une diffusion exclusive... le soir du match à minuit. Une situation regrettable, d'abord parce que ce lieu mythique du football français disparaîtra seul dans son coin, mais également parce que ce match, si peu alléchant soit-il pour les annonceurs, promet tout de même quelques interactions sympathiques entre les supporters présents et notamment le retour du Gone Bryan Bergougnoux. " Je me sens autant supporter qu'ancien joueur de l'OL. Quand je faisais partie de l'effectif, j'étais comme les spectateurs, je vibrais pour ce club, et c'est peut-être pour cette raison qu'ils m'ont toujours apprécié. J'essayais de leur rendre comme je pouvais, aussi souvent que je pouvais ", a-t-il d'ailleurs confié au journal France Football ce mardi en parlant des spectateurs de Gerland.

Quoi qu'il arrive, les…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant