Lyon terrasse Monaco et file en Ligue des Champions

le
0
Lyon terrasse Monaco et file en Ligue des Champions
Lyon terrasse Monaco et file en Ligue des Champions

Après une formidable première mi-temps dans laquelle ils ont trouvé le chemin du but à quatre reprises, les Lyonnais s'imposent très facilement contre Monaco (6-1). Les hommes de Bruno Génésio sont donc assurés (à 99%) de terminer le championnat à la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des Champions.

Lyon 6-1 Monaco

Buts : Ghezzal (3e), Lacazette (8e, 35e,80e), Yanga-Mbiwa (34e, 59e) pour Lyon // Carvalho (41e) pour Monaco

Il serre les poings, large sourire aux lèvres. À côté de lui, Gérard Collomb, le maire de la ville de Lyon est fou de joie. On joue la 35e minute de jeu de ce Lyon-Monaco, qu'il avait lui-même qualifié de " finale pour le championnat de France " le week-end dernier et son Lyon mène 4-0. Jean-Michel Aulas y pense depuis longtemps à ce samedi 7 mai, depuis très longtemps même. Au soir de la 25e journée après une victoire 0-3 à Angers en février dernier, il affirmait avoir déjà coché cette date au marqueur sur son calendrier, alors que Lyon pointait à dix longueurs des Monégasques au classement. Ce samedi, dans le stade qu'il a lui-même imaginé et aidé à faire sortir de terre, le président lyonnais peut être heureux. L'Olympique lyonnais vient de manger son adversaire direct dans la course à l'Europe. Jean-Michel Aulas, Lyon et les six joueurs titulaires formés au club n'ont pas seulement gagné un match. Ils ont gagné le droit de disputer la Ligue des Champions au Parc Olympique Lyonnais la saison prochaine.

4 buts en 35 minutes


C'est devant 57 000 spectateurs survoltés que Lyonnais et Monégasques font leur entrée sur la pelouse du Parc Olympique Lyonnais. Les Gones arborent leur nouveau maillot dont le design rappelle la tenue du milieu des années 2000 époque Renault Trucks et exploits sur la grande scène européenne. Cela tombe bien, c'est d'Europe et de Ligue des Champions dont il s'agit ce samedi à Décines pour la " finale " pour la deuxième place du championnat. Et les Lyonnais l'ont parfaitement compris, une finale ne se joue pas, elle se gagne. Dès la troisième minute de jeu, Rachid Ghezzal, bien servi par Alexandre Lacazette, profite d'une maladresse défensive d'Andrea Raggi pour aller défier Subašić. Le gaucher, natif de Décines, ne tremble pas et glisse le cuir – du droit – entre les jambes du portier croate. Monaco et Jardim sont sonnés. Et le pire reste à venir pour les joueurs du Rocher. Cinq minutes plus tard, Darder combine avec Ghezzal côté droit. L'Espagnol centre en retrait pour Lacazette, étrangement seul…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant