Lyon s'accroche à sa première place

le
0
Lyon s'accroche à sa première place
Lyon s'accroche à sa première place

Comme à Reims, l'Olympique Lyonnais a plié le match en première période avant de freiner violemment l'allure (2-0). S'ils ont été valeureux, les Savoyards n'ont jamais su se montrer vraiment dangereux.


Lyon - ETG
(2-0)

C. Grenier (20'), A. Lacazette (38') pour Lyon


476 jours après son dernier but en Ligue 1, Clément Grenier a une nouvelle fois fait trembler les filets. Muet depuis le 11 janvier 2014, le milieu de terrain est passé par bien des galères avant de pouvoir revenir à son meilleur niveau. Blessé, infecté, encore blessé, démoralisé, le natif d'Annonay n'a jamais douté de sa force. Un mental qui lui a permis d'enchaîner les bonnes performances dès son retour sur les pelouses : une passe décisive contre Bastia et une à Reims. Cette après midi, il a envoyé un message fort à son entraîneur et ses coéquipiers. Juste dans ses transmissions, solides sur ses appuis et hargneux, Clément Grenier a été récompensé. Un beau coup franc, inscrit devant son public, et qui permet à son OL de récupérer, ne serait-ce que pour quelques heures, le fauteuil de leader de la Ligue 1.
Clément Grenier est de retour
Cette après midi à Gerland, pas de place pour les comptes d'apothicaire. Si Lyon veut espérer décrocher le titre en fin de saison, il faut s'imposer. Seize places plus bas, si l'ETG veut se maintenir dans l'élite, il faut aussi s'imposer, ou accrocher un nul. Et dès le coup d'envoi, on sent que c'est plutôt cette solution qu'a choisi Pascal Dupraz. Malgré une grosse douleur à l'épaule, Christophe Jallet assure le spectacle en début de rencontre. Grenier, une nouvelle fois préféré à Ferri, retrouve avec plaisir sa place de tireur de coups de pied arrêtés. Nabil Fekir, lui, gâche beaucoup de bons ballons en première mi temps. En face, Adrien Thomasson joue en confiance et allume la première mèche avec une frappe bien enroulée mais un peu trop tendre pour inquiéter Lopes (11'). Dans la foulée, Njie bute sur Leroy (12') et manque d'ouvrir le score.

Petit à petit, les Savoyards sortent de leur moitié de terrain et récupèrent le contrôle du ballon. Mais après une énième faute de Tejeda, Clément Grenier se charge d'inscrire le premier coup franc de la saison lyonnaise (21'). La belle histoire. Blessé il y a…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant