Lyon ne lâche pas prise

le
0
Lyon ne lâche pas prise
Lyon ne lâche pas prise

En déplacement sur la pelouse de Reims, les Lyonnais se devaient de gagner pour continuer à rêver d'un titre toujours accessible. Extraordinaires en première période, un peu éteints en seconde, les Gones ont fait le taf en s'imposant, 4-2. Un succès qui leur permet de reprendre (provisoirement) la première place du classement.


Reims - Lyon
(2-4)

A. Peuget (13'), Charbonnier (92') pour Reims , C. Tolisso (3'), A. Lacazette (6'), C. Njie (20'), M. Tacalfred (90' csc) pour Lyon.


On le savait, cela allait arriver, c'était juste une question de temps. Lacazette aura donc attendu ce dimanche soir pour inscrire un peu plus profondément son blase dans le marbre de l'histoire lyonnaise. Car en reprenant parfaitement de volée un centre de N'Jie, le n°10 est devenu le meilleur buteur de l'OL sur une saison. Avec 26 réalisations, Lacazette fait tomber le record d'André Guy (25) qui durait depuis 46 ans. S'il réalisait déjà une saison exceptionnelle, Lacaz' vient donc de la rendre historique. Et historique, cette saison pourrait bien l'être encore plus, car en s'imposant à Reims, l'OL a récupéré le fauteuil de leader. De manière provisoire, certes, mais en envoyant un message fort : ils ne lâcheront rien, jusqu'au bout. Le PSG est prévenu, ce Lyon aux deux visages a encore les crocs.
Quatre buts en vingt minutes
Il y a des matchs comme ça, où il ne vaut mieux pas arriver en retard. Sans pitié pour ceux qui se commandaient une dernière bière sans alcool, Coco Tolisso reprend victorieusement de la tête un corner de Grenier après seulement deux minutes de jeu. Le match vient à peine de commencer et déjà l'OL se met à l'abri. D'autant que quatre minutes plus tard, à l'issue d'un formidable mouvement collectif, Lacazette double la mise d'une superbe volée sur un caviar de N'Jie. Si la défense rémoise est complétement à la rue dans ce début de rencontre, ce n'est pas le cas de son attaque qui relance un peu le suspens par l'intermédiaire d'Alexis Peuget à l'affut d'un ballon mal dégagé par la défense lyonnaise (13e). 2-1, tout est relancé.

Enfin, pour quelques minutes seulement. Le temps de voir Bedimo délivrer une véritable offrande à N'Jie pour le troisième but rhodanien (20e). Vingt minutes de jeu, trois buts, les habitués de la Ligue 1 n'en reviennent pas, les autres non plus, d'ailleurs. Surtout que les deux équipes ne s'arrêtent pas…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant