Lyon n'était pas là pour s'amuser

le
0
Lyon n'était pas là pour s'amuser
Lyon n'était pas là pour s'amuser

Loin d'être une partie sans intérêt, l'OL a fait dans le sérieux ce samedi contre l'équipe sud-coréenne du Jeonbuk Hyundai (2-1). A l'image de l'équipe alignée par Rémi Garde, un onze qui devrait s'approcher de celui qui débutera la saison, le troisième du dernier championnat de France n'a pas lésiné sur les moyens pour faire de cette rencontre amicale une répétition générale dix jours avant le choc face aux Grasshopper Zürich au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. D'entrée de jeu, Steed Malbranque impose son tempo à la rencontre et Gaël Danic se montre omniprésent. Mais c'est Lisandro Lopez qui s'offre la première opportunité franche. L'Argentin pénètre plein axe et tente d'envelopper son ballon après dix minutes de jeu mais le gardien sud-coréen s'envole pour dévier le ballon de sa lucarne. Danic (12eme) a lui aussi l'occasion d'ouvrir le score suite à une frappe contrée mais manque de réalisme.

Un début de deuxième période compliqué

Qu'importe, l'OL est bien en place et ne laisse pas un centimètre au Jeonbuk Hyundai pour mettre son jeu en place. Et c'est logiquement que Lisandro ouvre le score après un quart d'heure de jeu. C'est Grenier qui initie le mouvement et trouve Malbranque dans l'axe à Lisandro. L'Argentin, à la limite du hors-jeu, résiste à son défenseur et marque du pied droit (1-0). Sous les yeux d'un Bafétimbi Gomis en mode camouflage mais bien visible dans les tribunes de Gerland, l'OL manque ensuite plusieurs fois l'occasion de doubler la mise. Lacazette et Grenier par deux fois, sont proches de faire la décision. Au retour des vestiaires, tout se complique et Leonardo, l'un des Brésiliens de cette équipe sud-coréenne, fait des misères à l'OL. Après avoir gagné son duel avec Miguel Lopes sur le côté gauche, l'ancien de l'AEK Athènes trompe Anthony Lopes qui ne peut rien faire face à la soudaineté de la frappe (1-1, 55eme).

Lacazette décisif en pointe

Mais l'OL de Rémi Garde est en jambe et ne baisse pas la tête. Les entrées des jeunes joueurs comme Zeffane et Bahlouli sont rapidement bénéfiques. Tout comme celle de Yoann Gourcuff. Alexandre Lacazette, replacé dans l'axe après la sortie de Lisandro Lopez, est lui aussi à son avantage. D'abord en échec sur deux tentatives face aux bonnes sorties du gardien sud-coréen, l'international français est en réussite sur une occasion bien menée par Danic et relayée par Zeffane. De la tête, l'attaquant de l'OL offre la victoire à son équipe (2-1, 75eme) et une bonne dose de confiance avant la réception du Real Madrid de Carlo Ancelotti et Zinédine Zidane. Assurément, ce sera un tout autre test pour les hommes de Rémi Garde. Mais sur ce qu'ils ont montré malgré la chaleur et la fatigue, les Lyonnais ont les moyens de perturber un Real en pleine préparation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant