Lyon : l'ancienne prison reconvertie en campus

le
0
L'Université catholique occupera une partie du site et le promoteur Ogic construira des logements et des bureaux sur la partie la plus proche du Rhône. Là où fut détenu Klaus Barbie.

Crédits photo: Azylum
Crédits photo: Azylum

C'est un lieu à part à deux pas de la gare de Lyon-Perrache, en plein centre-ville. Les prisons Saint-Paul et Saint-Joseph, où Klaus Barbie fut détenu jusqu'à la fin de sa vie, occupent deux hectares. Construites au XIX siècle et occupées jusqu'en 2009, elles vont faire l'objet d'un vaste programme de réhabilitation et de transformation pour redonner vie à ce lieu pas comme les autres.

Pour l'heure, l'endroit semble hors du temps. De l'extérieur, seuls les miradors et les barbelés apparaissent au-dessus des murs d'enceinte de 7 mètres de haut. Mais une fois le porche franchi, on plonge dans un autre monde. Dans la cour d'entrée de la prison Saint -Joseph, des fresques sont encore visibles portant le nom de prisonniers et leurs peines. C'est aussi dans cette prison que le peintre Chamizo a découvert son don. Il a d'ailleurs avec des camarades laissé des fresques dans une galerie souterraine, qui pourrait un jour être ouverte au public.

Les travaux doivent débuter en juillet

Crédits photo: Azylum
Crédits photo: Azylum

L'Université catholique de Lyon s'installera près de la gare pour la rentrée universitaire 2015. Et sur le site le plus proche du Rhône, le promoteur Ogic va construire des bureaux et des logements. Les travaux devraient commencer cet été. La commercialisation des logements vient de débuter, leur livraison est prévue fin 2014. Le projet d'Ogic (architectes Jean-Jacques Ory et 2BDM) prévoit 107 logements en accession à la propriété au prix moyen de 5000 euros le mètre carré et 66 logements sociaux locatifs.

Une résidence intergénérationnelle de 110 appartements où cohabiteront des étudiants et des personnes âgées est aussi prévue, où les jeunes pourront aider les anciens. C'est Habitat et Humanisme qui gérera l'établissement.

Enfin, 11.300 m² de bureaux animeront le site notamment en bordure de la voie rapide qui longe le Rhône. Quelques-uns des bâtiments seront conservés ainsi qu'une partie du mur d'enceinte. Certains des immeubles de bureaux s'appuieront d'ailleurs sur ce mur en pierres dorées et des commerces de proximité complèteront le projet.

LIRE AUSSI:

» Les conseils pour acheter dans le neuf sans se tromper

» Rénovation urbaine: quels résultats

SERVICE:

» Retrouvez toutes les annonces immobilières avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant