Lyon : Gomis ne prolongera pas

le
0
Lyon : Gomis ne prolongera pas
Lyon : Gomis ne prolongera pas

Interrogé par Pierre Ménès dans le Canal Football Club dimanche soir, Bafétimbi Gomis est revenu sur les deux mois qu'il vient de passer à l'Olympique Lyonnais, où il a été écarté du groupe professionnel et même contraint de jouer en équipe réserve. Un traitement qu'il n'a pas digéré. « La manière dont je me suis retrouvé en CFA m'a beaucoup déçu et m'a dérangé », avoue Gomis, qui assure qu'il garde cette période en travers de la gorge et ne prolongera pas son contrat à l'OL, qui arrivera à terme en juin prochain. « Après ce qui a été fait et dit, notamment que je ne rentrais pas dans le projet économique et sportif, il n'est pas envisageable de discuter de prolongation, et je ne pense pas que je prolongerai mon aventure à Lyon. J'arrive dans la peau d'une recrue de complément, par défaut, et j'essayerai de m'intégrer au plus vite à « ma nouvelle équipe. »

Gomis avait donné son accord à Newcastle

Car aujourd'hui, c'est bien avec l'Olympique Lyonnais que Bafé Gomis se prépare à débuter sa saison. Il a pourtant été longtemps très proche de Newcastle et même de Marseille. « J'ai donné mon accord à Newcastle. J'avais ciblé deux clubs après une discussion avec le sélectionneur, qui m'avait donné son point de vue. Il m'a dit que Newcastle était un club où il y avait pas mal de Français qui étaient sélectionnés. Et puis Marseille, qui n'a pas pu trouver d'accord avec Lyon, donc j'ai discuté avec le coach de Newcastle, on est tombé d'accord et il y a eu ensuite une discussion avec Lyon. Il y a eu une première offre qui a été refusée, et une deuxième de 8+2 (M?), si mes souvenirs sont bons, qui a été acceptée. Newcastle est revenu vers moi en me demandant de faire un effort salarial. C'est le club qui demandait à ce que je parte. Moi, je n'avais rien demandé, donc s'il y avait un effort à faire, c'était à Lyon ou à Newcastle de le faire. La manière dont je me suis retrouvé en CFA m'a beaucoup déçu et m'a dérangé. C'est pour ça que je n'ai pas voulu faire cet effort. »

Pas de conflit

Resté à distance de son président, Jean-Michel Aulas, pendant sa mise à l'écart, l'attaquant lyonnais avoue qu'il n'est sortie de son silence téléphonique que le temps d'un texto durant justement les négociations avec Newcastle. « Pendant la mise à l'écart, je n'ai pas souhaité communiquer avec lui tant que je n'étais pas réintégré. J'attendais qu'un accord soit trouvé avec Newcastle, donc je lui ai envoyé un texto en lui disant : « On verra s'il y a un accord de trouvé, sinon on se parlera à la fin du Mercato. » Ce Mercato terminé (« triste Mercato », dixit Rémi Garde »), Gomis se dit prêt à jouer pleinement le jeu. « Il n'y a pas de conflit, je pense qu'aujourd'hui, on doit rebosser main dans la main. Au départ, j'ai appris par la presse que j'étais réintégré, puis j'ai eu un entretien avec le coach et avec Bernard Lacombe, qui m'a appelé. C'est sûr que je suis déçu, mais je suis content de retrouver les terrains. J'arrive sur la pointe des pieds, je ne revendique rien, je prendrai ce qu'on me donnera. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant