Lyon fait tomber le PSG !

le
0

Dans un Parc OL en ébullition, les Lyonnais ont fait chuter pour la première fois de la saison des Parisiens très décevants dimanche soir. Le PSG est battu après 36 matchs sans défaite en L1. Les partenaires d'Alexandre Lacazette repassent sur le podium après cette prestation de haute volée.

Le debrief

Un grand Lyon, un petit PSG. Voilà comment résumer en quelques mots la grosse surprise de cette 28eme journée de L1. Après 36 matchs sans avoir connu la défaite, le PSG s’est incliné en toute logique face à des Lyonnais pourtant privés de cinq joueurs majeurs (Valbuena, Tolisso, Jallet, Umtiti et Grenier) pour cette rencontre. Placé en 4-3-3, l’OL a réalisé une prestation quasiment parfaite sur le plan de l’organisation et de l’engagement. Son pressing collectif a été notamment l’une des clés de sa réussite face à des Parisiens qui n’ont pas existé au milieu de terrain. Le trio Rabiot-Stambouli-Thiago Motta en première période a notamment pris l’eau, obligeant David Luiz et Thiago Silva à le sauter pour trouver leurs attaquants. L’absence de Verratti, forfait, n’y est peut-être pas étrangère. Déjà lors de leur dernière confrontation en Coupe de la Ligue, les Lyonnais avaient trouvé des solutions face aux Parisiens qui avaient pourtant pour la première fois depuis longtemps une semaine pour préparer la rencontre.

Portés par Sergi Darder et Jordan Ferri, très bons au milieu, les hommes de Genesio ont regagné les vestiaires avec un avantage de deux buts. Conscients qu’ils allaient souffrir après la pause, les Rhodaniens se sont presque donné raison et ont encaissé un but de Lucas après un cafouillage. Paris n’est pourtant pas arrivé à renverser le momentum et a subi plusieurs occasions en fin de partie. Au bout du compte, l’OL s’en est procurées neuf, contre seulement trois pour la bande à Ibrahimovic, peu inspiré dans le Parc OL. Un stade qui a porté des Lyonnais qui ont prouvé qu’ils méritaient mieux cette saison. Les voilà de retour sur le podium avant le début du sprint final. De quoi laisser espérer des jours moins nuageux. C’est bien sûr un coup d’arrêt pour Paris mais, avec toujours 23 points d’avance sur son dauphin, Monaco, il n'y a pas de quoi s’inquiéter outre-mesure. Pour le moment.

Le film du match

13eme minute (1-0)
Sur un second ballon, Ferri s’arrache et parvient à trouver Lacazette. L’attaquant lyonnais lance Cornet d’un petit ballon piqué. Servi côté gauche de la surface parisienne, l’ancien Messin se met sur son pied droit devant un van der Wiel bien trop attentiste. Sa frappe du droit est impeccable. Trapp ne peut rien.

16eme minute
Suite à une faute de Cavani sur Ghezzal, l’OL obtient un coup-franc près du poteau de corner côté droit. C’est bien frappé par l’ailier lyonnais. Trapp manque un peu sa sortie tandis que la balle est déviée par le haut du dos de Thiago Silva, tout proche de tromper son propre gardien.

19eme minute
L’OL pousse encore ! Servi aux abords de la surface parisienne, Darder se retourne bien devant Thiago Silva et parvient à éliminer Rabiot avant d’armer une frappe lourde du droit. Trapp repousse le dégage des poings comme il le peut.

23eme minute
Le jeu est arrêté après un petit coup de poing donné à Thiago Motta sur Ferri. Après quelques secondes de réflexion, M.Jaffredo ne donne qu’un jaune à l’Italien. Une décision très généreuse en faveur des Parisiens.

28eme minute
Quelle action lyonnaise ! Les Lyonnais redoublent les passes aux abords de la surface parisienne. Servi dans l’axe, Ghezzal mystifie Thiago Silva grâce à une feinte de frappe avant de frapper gauche. Son tir passe de peu à côté du poteau gauche de Trapp.

36eme minute
Corner frappé sortant par Lucas vers Thiago Silva. Le Brésilien réalise un petit ascenseur sur Gonalons pour placer sa tête. Mais arrêt impeccable d’A.Lopes sur sa gauche.

38eme minute
Deux contre un joué par l’OL. Cornet accélère et sert sur sa gauche Ferri. Le milieu lyonnais réussit un crochet pour se mettre sur son pied droit mais Stambouli parvient à dégager en catastrophe.

44eme minute
Belle combinaison entre Ibrahimovic et Stambouli. Le Suédois est servi aux vingt mètres et frappe très fort du droit mais A.Lopes repousse le danger comme il le peut. Dans la foulée, Lucas trouve le poteau mais est signalé hors-jeu à raison dans la foulée.

45eme minute+2 (2-0)
Quel but de Darder ! L’OL prend deux buts d’avance. Côté droit, Lacazette lance Rafael qui centre dans la foulée. Thiago Motta ne touche pas la balle. Darder la récupère et réalise un splendide sombrero devant Thiago Silva avant de doubler la mise grâce à un extérieur du droit impeccable devant Trapp.

47eme minute
Lyon repart fort avec une occasion pour Cornet dont la frappe est contrée par David Luiz. Trapp doit s’employer pour repousser le ballon en corner.

51eme minute (2-1)
Pastore se bat et gratte un ballon côté gauche. Il tente de combiner avec Cavani. Cela ne fonctionne pas vraiment mais l’Argentin s’arrache pour devancer Ferri et entrer dans la surface lyonnaise. Après un cafouillage, Lucas sent le coup et frappe en se retournant du gauche devant Yanga-Mbiwa et Morel. Cela termine dans le petit filet droit d’A.Lopes qui ne peut rien.

54eme minute
Très bon travail de Cornet qui élimine Thiago Silva avant de servir en retrait Ferri. Le milieu lyonnais frappe du plat du pied du droit devant Rabiot mais cela passe à côté du poteau droit de Trapp.

59eme minute
Sur un coup-franc excentré côté gauche, Ghezzal trouve au second poteau la tête de Yanga-Mbiwa. C’est contré par le dos de Rabiot et cela file en six mètres. Même si les Lyonnais auraient dû obtenir un corner.

61eme minute
Nouveau déboulé de Ferri côté droit qui parvient à trouver dans l’axe Ghezzal. Son contrôle est plutôt bon mais il met un peu de temps à frapper. Trapp, bien sorti, repousse sa tentative du gauche. Et sauve le PSG !

81eme minute
Servi à gauche de la surface parisienne, Ghezzal fait mine de regarder pour un centre et frappe du gauche. Trapp est vigilant sur sa droite.

Les joueurs à la loupe

Lyon
DARDER a enfin répondu présent. Décevant depuis le début de la saison, l’Espagnol a délivré une prestation de très grande qualité, récompensée par un but exceptionnel où il a mystifié Thiago Silva. Rien que ça. FERRI a lui aussi délivré une prestation exceptionnelle au milieu avec un pressing très réussi et des passes de qualité. Il a multiplié les efforts pour se placer souvent en soutien de son attaquant. GONALONS a lui aussi été bon en sentinelle, même s’il n’a finalement pas récupéré beaucoup de ballons. Son intervention en début de seconde période a été décisive. Sur son aile droite, GHEZZAL a souvent mis en difficulté Maxwell mais a manqué de précision sur ses frappes. L’ailier lyonnais était en jambes ce dimanche. S’il n’a pas touché beaucoup de ballons mais s’est donné au pressing, CORNET a lui ouvert le score et a lancé l’OL grâce à un bel enchaînement. En seconde période, il est encore parvenu à réaliser des différences.

Sur son but, c’est LACAZETTE qui l’avait trouvé. L’attaquant français n’a pas marqué mais il s’est mis au service du collectif lyonnais avec souvent de très bons choix et des retours incessants pour aider ses défenseurs. De retour après n’avoir joué qu’un match en 2016, RAFAEL a prouvé qu’il avait des jambes. Très disponible, le Brésilien a multiplié les appels et a bien sécurisé son couloir. BEDIMO a lui aussi impeccable à gauche. Après une première période sereine, MOREL et YANGA-MBIWA ont eu un peu plus de travail après la pause mais ils ont réalisé un quasi sans-faute. Le second a livré un beau duel avec Zlatan. Dans son but, A.LOPES a sorti l’arrêt qu’il fallait devant le Suédois avant la pause et ne peut pas grand-chose sur la frappe de Lucas.

PSG
Le milieu parisien a souffert comme très rarement ce dimanche. Et notamment THIAGO MOTTA qui est décidément beaucoup moins fringuant lorsqu’il n’a pas Verratti à ses côtés. L’Italien a récupéré très peu de ballons et a été constamment mis sous pression par les Lyonnais. Il aurait en plus dû être expulsé pour un très vilain geste sur Ferri en première période. Si RABIOT n’a pas forcément démérité, sans être toutefois brillant, STAMBOULI a joué à contre-emploi et a du mal à se situer. Résultat, l’ancien Montpelliérain n’a pas touché beaucoup de ballons et n’a pas pesé. Remplacé par PASTORE à la pause. Chargé d’apporter plus de liant entre l’attaque et la défense, l’Argentin a réussi sa mission par intérim. Il est à l’origine de la réduction du score de LUCAS. Le Brésilien, très discret en première période, a réduit la marque et ne s’est plus vraiment fait remarquer par la suite.

Toujours très précieux dans le repli défensif, CAVANI n’a pas du tout pesé offensivement et a été plus aperçu en train de courir derrière la balle. Sevré de ballons, IBRAHIMOVIC est sorti de sa boîte uniquement en première période lorsqu’il a tenté sa chance de loin mais le Suédois a buté sur A.Lopes. Zlatan a tenté de plus s’impliquer dans le jeu parisien en seconde période, sans grandes conséquences. La faute à quelques mauvais choix. Si le milieu a déçu, la défense aussi ! Et, pour une fois, THIAGO SILVA a énormément souffert dans les duels. Battu tour à tour par Darder sur le 2-0 ou par Cornet en seconde période, le capitaine parisien n’a, il est vrai, pas vraiment été aidé par ses coéquipiers.

Et notamment ses latéraux, VAN DER WIEL et MAXWELL en grande difficulté. Les Lyonnais se sont régalés en passant sur leur côté. Le Brésilien s’est un peu plus montré offensivement en seconde période. S’il est passé au travers à une ou deux reprises, DAVID LUIZ a semblé plus serein que Thiago Silva, ce qui est chose rare. Après la pelouse, le Brésilien a réussi quelques interventions très tranchantes. Délaissé par sa défense, TRAPP a certes encaissé deux buts mais il a réalisé un nombre très important de parades ou de sorties au pied bien venues.

Monsieur l’arbitre au rapport

S’il a distribué à bon escient la plupart des cartons jaunes, M.Jaffredo n’a pas été aidé par son assistant sur le petit coup de poing de Thiago Motta sur Ferri en première période. L’expulsion du milieu international italien aurait été la bonne décision.

Ça s’est passé en coulisses…

- L’OL était privé de cinq joueurs majeurs pour cette rencontre. Alors que Grenier, Umtiti et Jallet étaient suspendus, Tolisso et Valbuena ont dû déclarer forfait. Par conséquent, Darder et Cornet étaient titulaires.

- Du côté parisien, Verratti et Di Maria, préservés, manquaient à l’appel, tout comme évidemment Aurier, toujours mis à pied. Pastore était lui de retour sur le banc. Pas de surprise dans le onze de départ alors que van der Wiel a été préféré à Marquinhos.

- Ongenda a été sanctionné et envoyé en réserve par le club parisien, suite à sa garde pour conduite sans permis la semaine dernière.

- Après Matuidi et Thiago Silva, Chelsea a marqué son intérêt pour Edinson Cavani.

La feuille de match

L1 (28eme journée) / LYON - PSG : 2-1

Parc OL (56 661 spectateurs)
Temps froid - Très belle pelouse
Arbitre : M.Jaffredo (5)

Buts : Cornet (13eme) et Darder (45eme+2) pour Lyon - Lucas (51eme) pour le PSG

Avertissements : Yanga-Mbiwa (43eme) et Ferri (71eme) pour Lyon - Thiago Motta (23eme), Van der Wiel (58eme), Cavani (62eme) et Rabiot (74eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

Lyon
A.Lopes (6) - Rafael (6) puis Kemen (75eme), Yanga-Mbiwa (6), Morel (7), Bedimo (6) - Gonalons (cap) (6), Ferri (8), Darder (7) puis Labidi (88eme) - Ghezzal (6), Cornet (7) puis B.Koné (84eme), Lacazette (6)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), G.Fofana, Mvuemba, G.Perrin
Entraîneur : B.Genesio

PSG
Trapp (6) - Van der Wiel (3), Thiago Silva (cap) (3), David Luiz (5), Maxwell (4) - Stambouli (3) puis Pastore (46eme - 5), Thiago Motta (3), Rabiot (4) puis Matuidi (78eme) - Lucas (6), Cavani (3), Ibrahimovic (3)

N'ont pas participé : Sirigu (g), Marquinhos, Kurzawa, Nkunku, Augustin
Entraîneur : L.Blanc

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant