Lyon et Monaco vers leur finale, Toulouse garde espoir

le
0
Lyon et Monaco vers leur finale, Toulouse garde espoir
Lyon et Monaco vers leur finale, Toulouse garde espoir

Cette Ligue 1 restera indécise jusqu'au bout. En haut, Lyon et Monaco, victorieux, luttent pour la deuxième place, devant Saint-Étienne, Nice et Lille, au coude-à-coude pour l'Europe. En bas de tableau, le Gazélec profite de la défaite de Reims pour garder la tête au-dessus de la ligne de flottaison, et Toulouse se donne des raisons d'y croire.

Qui sera champion de France ?


" C'est bien d'avoir une finale du championnat de France, car le Qatar ne fait pas partie de la France. Il y aura donc un titre de champion de France à la clé. C'est ce qu'il faut se mettre dans la tête. Et ça sera merveilleux pour celui qui va gagner. " Jean-Michel Aulas ne se laisse pas duper par le PSG, c'est bien un huitième titre de champion de France que ses Gones iront chercher face à Monaco le week-end prochain. Seulement voilà, le président de l'Olympique lyonnais n'a pas vraiment poussé sa réflexion jusqu'au bout. C'est pourtant simple : si PSG = Qatar, alors Monaco = Russie. Or, si on ouvre un manuel d'histoire, on se rend compte qu'il y a peu, Nice = savoyarde-piémontaise et que Saint-Étienne = banlieue de Lyon. Donc, selon la logique implacable de JMA, Lyon est en fait déjà champion de France. Mais rassurez-vous, " Qatar c'est une joke (blague) pour vous faire sourire ", il l'a dit sur Twitter.

Lyon, la tête dans le gaz

Vous avez regardé Caen-Bastia et vous n'auriez pas dû


Regarder ce match, c'était comme s'infliger volontairement un footing le dimanche à 6 heures du matin. On est contents de dire aux copains qu'on l'a fait, ça nous donne bonne conscience, mais au fond de nous, on sait que c'était aussi douloureux qu'inutile. D'un côté, Caen n'avait plus rien à jouer, et de l'autre, la défaite de Reims face à Montpellier avait sauvé les Corses. Du coup, on a eu le droit à 90 minutes de rien du tout, sans Peybernes, Ayité, Palmieri et Brandão. À part une frappe de Rodelin, les Caennais n'ont offert aucun cadeau à leurs supporters et au Malherbe Normandy Kop qui fêtait ses 20 ans. Comme lors d'un footing, les gars ont couru tout droit sans penser à rien d'autre qu'à la douche du retour. Triste.

Monaco tient la cadence, Reims dans le…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant