Lyon et Monaco reçus 7 sur 7.

le
0
Lyon et Monaco reçus 7 sur 7.
Lyon et Monaco reçus 7 sur 7.

Tandis que Lyon et Monaco surfent sur leur forme étincellante, Paris ne lâche pas de terrain, au contraire de l'OM, défait contre Nice. Rayon outsiders, Montpellier enchaine, Bordeaux ennuie, tandis qu'en bas, Caen a offert du spectacle pour s'affranchir de son bonnet d'âne. Et dire qu'après 22 journées, la Ligue 1 est toujours passionante.

  • Lyon, Monaco : qui peut les stopper ?
    Manifestement, ni Metz, ni Lille. Ce week-end, le deux équipes en pleine bourre ont porté leur série à 7. 7, comme le nombre de victoires consécutives des Lyonnais depuis la petite tape reçue face à Sainté lors de la 15e journée. Contre les Grenats, la jeune machine rhodanienne n'a pas eu besoin de forcer les choses, bénéficiant dès la 30e minute d'un combo penalty-expulsion, transformé par Lacazette. Si certains contesteront la double-sanction infligée à Milan, l'OL avait de toute façon les choses en main, avant que Tolisso, d'une jolie frappe des 25 mètres, n'assure le break. Facile, presque trop pour les boys d'Aulas, bien assis sur le trône de la Ligue 1. 7, c'est également le nombre de matchs sans défaite de l'ASM, qui vient d'empocher 19 points sur 21 possibles. Un jeu moins flamboyant, certes, mais une efficacité froide et un pragmatisme à toute épreuve : quand on encaisse pas de but, tout devient plus simple. Forcément, face au LOSC, la maxime ne pouvait que se vérifier et un coup de tête de Berbatov aura suffit à faire la décision. Important, avant que les deux équipes ne s'affrontent lors de la prochaine journée, sans Alexandre Lacazette, sorti sur blessure. Au milieu de la déferlante, les concurrents tentent de surnager. Pour l'OM, la lutte s'annonce plus compliquée après une nouvelle défaite contre Nice (2-1) et un jeu léché évaporé depuis la reprise. Toujours postés sur le podium, les Olympiens laissent l'écart se creuser devant, mais regardent surtout derrière. Car Monaco, qui pointe à 5 points, mais surtout Paris, victorieux de Saint-Etienne en clôture, comptent bien mettre l'OM à terre. Et parfois, une main de Jérémy Clément suffit.

  • Vous avez raté Caen-Rennes et vous n'auriez pas dû
    A quoi se joue un match de football ? A une barre transversale et Julien Féret. En recevant les Bretons, Caen espérait enchainer un deuxième succès consécutif pour s'extraire de la dernière place. Un espoir satisfait, dans la douleur, mais avec un panache certain dans les derniers moments de la rencontre. A 2-1 en leur faveur, les Normands voient la tête d'Hosiner s'écraser sur le cadre métallique, avant que Ferret ne mène une contre-attaque éclaire pour faire le break. Une belle revanche pour l'ancien rennais, pas étranger au renouveau caennais et auteur de ce...




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant