Lyon et la balade normande

le
0

Dans un match maîtrisé de bout en bout, l'OL s'impose nettement face Caen (4-1), et retrouve ses automatismes offensifs. Plaisant.

Olympique lyonnais 4-1 Stade Malherbe Caen

Buts : Umtiti (8e), Lacazette (16e), Cornet (45e) et Tolisso (83e) pour Lyon // Delort (58e) pour Caen

Et si les Lyonnais avaient enfin trouvé la recette en Ligue 1 ? En championnat, l'OL enchaîne un troisième succès consécutif, avec la manière. Après Angers et Bordeaux, c'est au tour de Caen de subir la loi lyonnaise et d'encaisser au moins trois buts. Si, au contraire de leurs prédécesseurs, les Caennais sont parvenus à marquer un but, ils n'ont jamais été en mesure d'inquiéter réellement les Lyonnais. Le milieu de terrain Gonalons-Ferri-Tolisso a enfin retrouvé son niveau de l'année dernière en alliant pressing et justesse technique. Sur les ailes, les points faibles de l'OL cette saison, Valbuena et Cornet ont été très mobiles et peuvent également être satisfaits de leur match. Si Bruno Génésio avait besoin d'un match référence dans l'animation offensive, le voici.

Trop facile


Il ne faut pas longtemps à l'Olympique lyonnais pour prendre clairement le dessus sur un Stade Malherbe mal en point. Dès les premières minutes, l'OL pose le pied sur le ballon tandis que Caen joue le contre. Sauf que les Normands n'exploitent pas bien les espaces et se précipitent dans la dernière passe. Lyon frappe d'abord sur coup de pied arrêté. Sur chaque corner ou coup franc, c'est un blanc qui remporte le duel. Comme à la 8e minute, où Corentin Tolisso fait l'ascenseur pour remettre le ballon sur le pied de Sam Umtiti. 1-0. Pleins de maîtrise, les Lyonnais pressent haut et combinent bien dans les petits espaces, notamment Mathieu Valbuena, en grande forme. Les Caennais craquent une seconde fois au terme d'une action bien huilée, conclue par Alexandre Lacazette.

Complètement perdus au milieu de terrain, les Caennais resserrent les boulons en défense, à défaut de se montrer dangereux offensivement. Mais la justesse technique lyonnaise fait des ravages. Dès que les hommes de Bruno Génésio jouent en une touche de balle, ils sont irrésistibles. A la 37e minute, Maxwell Cornet peine à enchaîner et bute sur Vercoutre. Pourtant, l'action était incroyable. Pas grave, dans le temps additionnel de la seconde période, l'ailier droit inscrit le troisième but lyonnais au…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant