Lyon dans le flou pour Nkoulou

le
0
Lyon dans le flou pour Nkoulou
Lyon dans le flou pour Nkoulou

Hubert Fournier a confirmé vendredi que Lyon souhaitait toujours la venue de Nicolas Nkoulou. Mais qu'il devait d'abord attendre le retour de Marcelo Bielsa pour pouvoir éventuellement avancer sur le dossier.

En marge de la présentation ce vendredi de Claudio Beauvue, le nouvel attaquant lyonnais, l’OL a fait un point sur le Mercato en cours. Et notamment sur le cas Nicolas Nkoulou, le défenseur central international camerounais de Marseille que Lyon souhaite s’offrir. Hubert Fournier a d’ailleurs confirmé que l’intérêt du club pour l’ancien Monégasque était toujours d’actualité. Au même titre que l’offre formulée pour tenter de faire baisser la garde du camp marseillais (on parle de 10 M€). Mais le dossier comporte beaucoup de points d’interrogations.

La priorité : que Bielsa revienne

« Pour prendre une décision définitive sur un dossier qui va de toute façon un peu traîner, il faut déjà que Monsieur Bielsa puisse revenir et ce n’est pas encore le cas. Il faut aussi que Nicolas rencontre ses dirigeants. C’est pour ça que l’offre tient toujours. On attend que Nicolas, son entraîneur et ses dirigeants puissent se rencontrer pour faire le point et avancer un peu plus sur le dossier », a expliqué Hubert Fournier avant que Bernard Lacombe ne fasse un point plus général sur les mouvements venus et à venir.

Des autres défenseurs dans le viseur

« Il y a eu les prolongations de contrat de Gueïda Fofana et Clément Grenier, de deux ans. Il y a le petit Farès Bahlouli qui est parti à Monaco, et le petit Jérémy Frick qui a signé dans un petit club suisse de division 2, Bienne. Pour le reste, il n’y a rien qui bouge. On a encore deux mois jusqu’à fin août, et il y a tellement de choses qui peuvent se passer... Pour l’instant, on est en contact avec des défenseurs mais il n’y a rien qui est finalisé. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant