Lyon croque le PSG !

le
0
Lyon croque le PSG !
Lyon croque le PSG !

Ça y est, c'est fait. Le PSG a perdu son premier match de la saison, face à un OL en grande forme. Les Lyonnais peuvent avoir le sourire.

Olympique lyonnais 2-1 Paris Saint-Germain

Buts : Cornet (13e) et Darder (45e) pour l'OL // Lucas (51e) pour le PSG

Vingt-huit. Il aura fallu attendre vingt-huit journées de Ligue 1 pour voir tomber le tout-puissant PSG. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il aura fallu combiner énormément de facteurs pour vaincre les Parisiens. D'abord, il fallait retrouver un Olympique lyonnais au moins aussi séduisant que l'année dernière. Il fallait un Mapou Yanga-Mbiwa sans faille, et un Sergi Darder de gala. Il fallait un milieu de terrain parisien décimé. Il fallait une absence de Angel di Maria et une toute petite forme de Zlatan. Alors certes, Paris sera champion. Mais Paris ne sera pas invaincu cette saison. Quant à l'OL, c'est à se demander comment on peut pondre des purges comme face à Lille et sortir des matchs de cette qualité face à l'une des meilleures équipes d'Europe. Le déclic est peut-être enfin arrivé.

La bataille du milieu


Sans surprise, Paris met le pied sur le ballon dès le début du match. Mais ce qui est le plus surprenant, c'est que les Parisiens semblent beaucoup moins sereins que d'habitude avec la balle. Sans Verratti et Matuidi, le PSG perd totalement la bataille du milieu de terrain. Du coup, David Luiz et Thiago Silva use et abuse de longs ballons pour sauter les lignes. Non seulement le milieu de terrain parisien est un cran en dessous niveau création, mais il est aussi en dedans niveau récupération. En face, l'entrejeu lyonnais est au contraire en feu. Darder et Ferri récupèrent le ballon très, très haut et permettent à leurs coéquipiers de se projeter vers l'avant. Et c'est grâce à une récupération haute de Ferri (et une défense horrible de Van der Wiel, accessoirement) que Maxwell Cornet peut ouvrir le score.

Mais t'es où, Umtiti ? Mais t'es pas en EdF !
Quelques minutes plus tard, c'est Darder qui met Trapp à contribution. C'est bien simple, les Lyonnais bouffent les Parisiens au milieu de terrain. En atteste le pétage de câble de Thiago Motta qui gifle Jordan Ferri. Heureusement pour l'Italien, l'arbitre ne voit pas rouge.…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant