Lyon: contamination radioactive anormale

le
0
L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) va mener une enquête pour comprendre comment le hall d'entrée d'un immeuble à Lyon a pu être contaminé par des poussières radioactives lors d'une intervention de routine.

«Nous avons découvert une contamination radioactive dans l'entrée d'un immeuble à Lyon, à l'extérieur de la zone de chantier qui avait été isolée», explique au Figaro Didier Champion, directeur de la crise à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). «Les deux techniciens qui se trouvaient dans le hall n'étaient pas protégés, et ont été potentiellement exposés à la contamination».

Les deux hommes font partie d'une équipe de quatre spécialistes de l'IRSN qui participaient à une opération de récupération d'anciennes sources radioactives médicales au radium utilisées dans le passé par un cabinet de radiologie et laissées à l'abandon depuis des années dans une cave d'un immeuble de Lyon.

Les premiers examens réalisés mercredi soir avec les appareils de mesure de la centrale nucléaire de Bugey n'ont pas relevé de contamination interne, qui aurait pu être provoquée par inhalation ou ingestion de poussières radioactives. «Ces premiers

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant