Lyon, ça passe ou ça casse

le
0
Lyon, ça passe ou ça casse
Lyon, ça passe ou ça casse

Après l'arrivée de Claudio Beauvue du côté de Gerland et un départ d'Alexandre Lacazette de moins en moins probable, l'Olympique lyonnais a déjà une idée de ce à quoi ressemblera son équipe la saison prochaine. Et peut déjà se poser quelques questions.

Alors que le groupe professionnel – sans les internationaux, qui ne feront leur rentrée que lundi prochain – a repris les entraînements cette semaine à Tola Vologe, Hubert Fournier a retrouvé beaucoup de visages connus. À vrai dire, il n'a eu à se présenter qu'à une seule recrue, Jérémy Morel, l'ancien défenseur marseillais. L'autre recrue des Gones, l'attaquant Claudio Beauvue, est quant à lui arrivé à Lyon mercredi pour passer sa visite médicale au centre Paul Santy et pour visiter les terrains d'entraînement et les installations du club avec Florian Maurice. Il ne lui reste plus qu'à signer son contrat, être présenté à la presse et à ses nouveaux coéquipiers. De son côté, le président Jean-Michel Aulas continue les négociations sur plusieurs dossiers et l'assure : le mercato de l'Olympique lyonnais n'est pas terminé. Et à bien y regarder, il faudrait mieux en effet que le club des Gones se renforce encore un peu s'il veut pouvoir aborder la saison qui vient avec le plus de garanties possibles. Faute de quoi la chute pourrait être très douloureuse.

Brelan d'as


Si les Lyonnais sont si satisfaits de la venue de Claudio Beauvue entre Rhône et Saône, c'est que son association avec Alexandre Lacazette en attaque a de quoi faire rêver. Toutes compétitions confondues, l'un a inscrit 27 buts la saison passée, et l'autre, 31. Hubert Fournier se retrouve donc avec l'une des meilleures paires d'attaquants français en main, et cela semble le ravir. "Il a des qualités complémentaires par rapport aux joueurs offensifs qui composent notre effectif", a expliqué le technicien lyonnais en conférence de presse, ce mercredi. "Ils peuvent jouer ensemble (avec Lacazette, ndlr). L'avantage avec Claudio, c'est que comme Alex, il a été formé sur un côté, ce qui élargit sa palette de possibilités", a-t-il poursuivi. La signature de Claudio Beauvue a donc tout d'un bon coup, d'autant que l'ancien attaquant de l'EAG n'a pas pu s'empêcher de vendre la mèche à propos de l'avenir d'Alexandre Lacazette, son grand pote, qui devrait encore être lyonnais la saison prochaine. Alors la paire Lacazette-Beauvue soutenue par un Nabil Fekir en forme pourrait aisément dynamiter n'importe quelle défense de Ligue 1. Seulement, un autre élément est à prendre en compte.

Si ces trois-là ont tous réalisé une superbe saison, il ne faut pas oublier que le plus dur reste à faire. Et le plus…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant