Lyon a perdu les clés de Gerland

le , mis à jour à 19:19
0
Lyon a perdu les clés de Gerland
Lyon a perdu les clés de Gerland

Grâce à un grand match de l'ancien Lyonnais Mehdi Zeffane, passeur et buteur, Rennes a fait subir samedi à l'OL à Gerland sa première défaite de la saison. Au-delà du score, c'est surtout la prestation lyonnaise qui inquiète.

Le debrief

Le premier avertissement n’a pas suffi. Bousculé par Lorient lors de sa première sortie à domicile de la saison, Lyon avait limité la casse (0-0). Samedi, face à Rennes, pour leur deuxième match à Gerland cette saison, les Lyonnais ont payé au prix fort leur nouvelle prestation très décevante. Menés d’entrée suite à une énorme erreur de leur dernière recrue, Mapou Yanga Mbiwa, les joueurs d’Hubert Fournier ont eu le mérite de revenir tout de suite à hauteur sur un but de Nabil Fekir, seul Lyonnais à se montrer à son avantage samedi avec les deux latéraux, Henri Bedimo et Rafael. Le Brésilien a d’ailleurs été très bon avant de se faire malmener par un ancien de la maison, Mehdi Zeffane, sur le deuxième but rennais. Déjà passeur sur l’ouverture du score (but de Pedro Henrique), l’ancien arrière droit de l’OL a joué un bien vilain tour à son ancien club.

L’international algérien a surtout profité des grosses lacunes de Lyon en ce début de saison. Car le premier but encaissé par le vice-champion de France depuis le coup d’envoi du championnat n’est rien à côté des failles du moment côté lyonnais. A commencer par un manque d’agressivité et de tranchant dans les duels, sans parler du nouveau match fantomatique du trio Lacazette-Fekir-Valbuena, toujours pas sur la même longueur d’ondes et qui a dû en plus composer face à Rennes avec un Lacazette hors-sujet et sifflé par les supporters lyonnais à sa sortie. Face à des Rennais dont on avait moqué la composition très défensive (cinq défenseurs, un seul attaquant), Lyon a certes monopolisé le ballon face à des Bretons reculant de plus en plus au fil des minutes, mais sans jamais réellement inquiété Benoît Costil, qui a même passé une soirée relativement tranquille. Les prochains gardiens à visiter Gerland ne devraient pas être beaucoup plus inquiétés si Lyon ne redresse pas rapidement la barre.

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match

8eme minute (0-1)
Rennes ouvre le score sur la première occasion du match ! Pressing gagnant de Zeffane sur Ferri après un ballon perdu par Yanga Mbiwa sur un mauvais contrôle. L’ancien Lyonnais sert parfaitement Pedro Henrique, qui trompe Lopes d’une frappe croisée à ras de terre.

12eme minute (1-1)
Lyon égalise ! Après une très belle action collective impliquant Bedimo, Fekir, Valbuena, Ferri puis Rafael, le Brésilien, bien décalé sur l’aile droite, centre devant le but. Armand ne fait que dévier le ballon au passage et Fekir peut le reprendre d’une demi-volée légèrement détournée par Sylla. Assez pour surprendre Costil.

14eme minute
On était tout proche du deuxième but rennais. Zeffane profite d’une remise de Rafael en direction de Lopes pas suffisamment appuyée pour tenter de surprendre son ancien coéquipier. Mais le gardien lyonnais détourne la tentative de Zeffane, qui meurt lentement en corner.

18eme minute
Bien décalé par Valbuena dans la surface côté droit, Fekir fixe Armand et enroule une très belle frappe qui retombe de peu à côté du poteau opposé.

21eme minute
Après une feinte, Bedimo fait la différence sur l’aile gauche et adresse un centre court en direction de Fekir au premier poteau. Le buteur lyonnais de la 12eme minute réussit un contrôle incroyable de l’extérieur du pied gauche mais enlève ensuite beaucoup trop sa frappe. Quel enchaînement !

45eme minute
Encore Zeffane ! Sur un long ballon de Baal, Moreira parvient à conserver le ballon au second poteau devant Bedimo et à servir en retrait Zeffane, dont la frappe passe nettement au-dessus.

52eme minute
Coup-franc très bien placé en faveur de Rennes. Armand s’en charge mais sa frappe enroulée à ras de terre ne pose aucun problème à Lopes.

53eme minute
Lacazette reprend de l’intérieur du pied au point de penalty un centre de Rafael côté droit. Costil capte facilement le ballon.

56eme minute (1-2)
Le show Zeffane ! Bien décalé par Sylla sur l’aile gauche, l’ancien Lyonnais fixe Rafael, rentre vers l’intérieur en échappant au Brésilien et déclenche une frappe sèche qui bat Lopes.

62eme minute
Costil doit se coucher sur une frappe lointaine de Fekir. Sur le corner, Beauvue, tout juste entré en jeu, saute plus haut que tout le monde mais ne trouve pas le cadre sur son beau coup de tête.

80eme minute
Costil se détend sur une reprise au second poteau de Cornet, bien servi sur un centre travaillé de Ghezzal.

Les joueurs à la loupe

Lyon
BEDIMO et RAFAEL ont profité du dispositif adverse pour jouer très haut et accompagné constamment les actions offensives de leur équipe. Le second, bien plus à l’aise que face à Lorient, est passeur décisif sur le but lyonnais mais n’a pu empêcher Zeffane de redonner l’avantage aux Rennais. Pour ses grands débuts, YANGA MBIWA a connu un retard à l’allumage fatal à l’OL, avec ce contrôle manqué sur le premier but de Rennes. Sur le coup, FERRI, qui s’est bien repris ensuite avec ce bon décalage pour Rafael sur l’égalisation, n’est pas non plus irréprochable. Rien à redire en revanche au match d’UMTITI, très propre dans ses interventions. TOLISSO a perforé le premier rideau adverse à plusieurs reprises. Intéressant. GONALONS a offert un très bon coup-franc aux Rennais en seconde mi-temps. Mais, dans l’ensemble, il a fait preuve de sérieux. A l’exception d’une très belle action en première mi-temps, VALBUENA, FEKIR et LACAZETTE ont encore eu beaucoup de mal à se trouver. Le meilleur buteur de L1 de la saison dernière, hué à sa sortie, est passé à côté de son match. Sur certaines situations, il a même donné le sentiment de ne pas être du tout concerné. Valbuena, lui, s’est beaucoup battu pour sa première à Gerland mais n’a pas vraiment gêné les Rennais. Seul Fekir, auteur de son premier but de la saison, a constitué une menace permanente pour les Bretons. Dans son but, LOPES n’a pratiquement rien eu à faire mais a pris deux buts sur deux belles frappes.

Rennes
Il a fallu attendre que ZEFFANE quitte Lyon pour le voir livrer le meilleur match de sa carrière à Gerland. Un véritable récital de l’arrière droit utilisé samedi dans un rôle inhabituel de milieu gauche qui lui a parfaitement réussi. De tous les coups rennais, l’ancien joueur de l’OL a signé une passe décisive sur le premier but rennais avant de marquer lui-même le second. Il n’a pas célébré son but, mais cela ne l’a pas empêché de faire beaucoup de mal à ses ex-coéquipiers. Avant de sortir de son match en seconde mi-temps suite à une altercation avec Umtiti, PEDRO HENRIQUE avait lui aussi contribué à la sale après-midi lyonnaise, avec ce but marqué d’entrée sur une frappe parfaitement croisée. Le reste du temps, le Brésilien, dans un rôle ingrat de pointe, avait surtout beaucoup défendu et couru dans le vide. Match particulier également pour ANDRE, contraint de jouer contre-nature la plupart du temps. FERNANDES, lui, n’a aucun problème lorsqu’il s’agit de beaucoup se battre, à la récupération notamment. Contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer, COSTIL n’a pas eu beaucoup de travail face aux Lyonnais. Malchanceux, il a même pris un but sur lequel il aurait probablement pu intervenir sans la déviaition malencontreuse de SYLLA. Ce dernier, malheureux sur ce coup, a fait beaucoup mieux plus tard dans le match en trouvant intelligemment Zeffane sur le deuxième but. Face à des latéraux lyonnais positionnés très haut, BAAL et MOREIRA ont dû faire face à une pression constante. Quelques imprécisions mais pas un mauvais match de leur part. ARMAND, qui a gâché une très belle occasion sur coup-franc, manque de lucidité sur l’égalisation lyonnaise. MEXER et DIAGNE, associés dans l’axe à l’ancien Parisien, n’ont rien à se reprocher, eux.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match parfait de M.Buquet, qui a confirmé qu’il était bien l’un des meilleurs arbitres français du moment. Et tout cela sans faire de bruit…

Ça s’est passé en coulisses…

- Arrivé la semaine dernière, Mapou Yanga Mbiwa effectuait ses grands débuts comme titulaire sous le maillot de l’OL. « « Ça fait plaisir de revenir en France et de jouer pour l’Olympique Lyonnais j’ai fait une bonne préparation avec l’AS Rome. Physiquement ça va, on va voir comment se passe ce premier match, mais je pense que ça va aller », a déclaré le nouveau défenseur central lyonnais sur Canal Plus quelques minutes avant le coup d’envoi.

- Titulaire lors des deux premiers matchs, Giovanni Sio n’était que remplaçant samedi face à Lyon. La compagne de l’attaquant rennais ayant accouché vendredi soir tard et l’ancien Bastiais n’ayant rejoint le groupe que samedi sans avoir beaucoup dormi, on pouvait penser que Philippe Montanier avait estimé qu’il était préférable que le Franco-Ivoirien ne débute pas la rencontre (c’est Pedro Henrique qui occupait la pointe de l’attaque côté rennais au coup d’envoi). Mais ce n’était visiblement pas la raison de ce choix de l’entraîneur rennais« Non, non, pas du tout, a répondu Sio pendant la partie. Le coach a un plan, c’est tout. Et il faut l’accepter. »

- Envoyé en réserve après avoir refusé de rejoindre Rennes la semaine dernière, Yassine Benzia pourrait finalement prendre la direction du club breton d’ici peu. Le jeune attaquant de l’OL, sous contrat jusqu’en juin 2016, a été convaincu par le discours de Philippe Montanier. Approché également par le club italien de Bologne, l’international Espoirs privilégie la Ligue 1. Pour le moment, Benzia et le Stade Rennais n’ont pas encore trouvé de terrain d’entente sur le plan financier, mais cela ne devrait pas tarder.

- Si Benzia n’est pas encore rennais, Mehdi Zeffane a lui posé ses valises en Bretagne depuis plusieurs semaines. Entré en jeu en toute fin de match contre Montpellier, l’ancien arrière droit de l’Olympique Lyonnais fêtait sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs, ce samedi face à son ancien club. Mais, étonnament, c’est le poste de milieu gauche qu’occupait l’habituel arrière droit.

La feuille de match

L1 (3eme journée) / LYON - RENNES : 1-2

Stade de Gerland (31 470 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Buquet (6)

Buts : Fekir (12eme) pour Lyon - Pedro Henrique (8eme) et Zeffane (56eme) pour Rennes

Avertissements : Fekir (84eme) pour Lyon - Diagne (48eme), G.Fernandes (57eme) et Pedro Henrique (58eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune

Lyon
A.Lopes (5) - Rafael (6), Yanga Mbiwa (4), Umtiti (5), Bedimo (6) - Gonalons (cap) (5), Tolisso (6), Ferri (4) puis Ghezzal (76eme) - Valbuena (5) puis Cornet (69eme) - Fekir (6), Lacazette (3) puis Beauvue (62eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), J.Morel, Mvuemba, Malbranque
Entraîneur : H.Fournier

Rennes
Costil (6) – S.Moreira (5), Mexer (6), Armand (5), Diagne (6), Baal (5) – G.Fernandes (5), Ya.Sylla (5) - Zeffane (8) puis Grosicki (69eme), B.André (4) puis Mbengue (77eme), Pedro Henrique (7) puis Sio (64eme)

N'ont pas participé : Sorin (g), Danzé, Hunou, Poha
Entraîneur : P.Montanier

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d’oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant