Lyon a eu raison de prendre son temps

le
0

Longtemps accroché par Lorient, Lyon a pris son temps et a parfaitement posé son jeu pour s'imposer logiquement au Moustoir. L'OL grimpe sur le podium et revient pour la première fois à trois points de Monaco.

Le debrief

Dans un passé pas si lointain, les Lyonnais se seraient affolés et auraient perdu patience en pareilles circonstances. Mais ce dimanche, les hommes de Bruno Genesio ont fait preuve d’une sérénité exemplaire pour ramener trois points d’un déplacement à Lorient pourtant mal embarqué après l’ouverture du score de Waris. Mais pour la première fois cette saison, l’OL s’est imposé après avoir été mené. Un succès qui s’est bâti dans un style séduisant fait de passes courtes, de redoublements et de fluidité. C’est d’ailleurs à chaque fois qu’ils ont eu le tort de multiplier les touches de balle que les Lyonnais se sont heurtés à la défense lorientaise.

Dans ce jeu de possession, la qualité technique de Ghezzal, mais aussi des trois milieux, alliée à l’efficacité de Lacazette à la pointe de l’attaque, a tout pour mettre en échec l’adversaire. Les Merlus, eux, avaient fait le choix d’un jeu plus direct basé essentiellement sur la vitesse de Waris. Dans ce style, les hommes de Sylvain Ripoll ont abusé de ballons longs dans le dos de la défense, souvent avec Mesloub et Barthelmé à la baguette, et ont parfois gêné une défense lyonnaise globalement toujours aussi solide. Mais à force de courir après le ballon, ils ont logiquement craqué dans le dernier quart d'heure. Avec ce succès, Lyon retrouve le podium et revient pour la première fois à trois points de Monaco. La menace est désormais bien réelle.

Le film du match

6eme minute
Superbe passe aveugle de Ghezzal entre les deux défenseurs centraux adverses. Lacazette est seul au point de penalty mais le cadre se dérobe sur sa frappe croisée.

15eme minute
Servi à l’entrée de la surface, Darder élimine Z.Touré d’un crochet et enchaîne par une frappe du pied droit. Un peu trop écrasé, son tir est repoussé par le pied de Lecomte.

35eme minute (1-0)
But de Lorient ! Dans une bonne période depuis dix minutes, les Merlus ouvrent le score par Waris. Excellent appel de Barthelmé dans le dos de Jallet à la limite du hors-jeu. Seul face à Lopes, il prend son temps et décale Waris qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond.

43eme minute (1-1)
But de Lyon ! Lacazette égalise ! Montée de Yanga-Mbiwa qui lance Ferri. Le milieu lyonnais envoie un ballon piqué dans la surface sur lequel Gassama manque son dégagement. Le ballon revient sur Lacazette qui enroule du pied droit pour tromper Lecomte, immobile.

46eme minute
Quel raté de Lorient ! Superbement lancé par Barthelmé, Waris se présente seul face à Lopes. Le Ghanéen prend son temps et décale Jeannot un peu trop tardivement, laissant le temps à Morel de revenir avec un tacle rageur qui sauve l’OL !

50eme minute
Superbe mouvement en une touche avec Mesloub et Guerreiro, lequel glisse le ballon en profondeur pour Waris. L’attaquant lorientais se présente face à Lopes et ouvre son pied avec brio, mais l’arbitre assistant lève son drapeau. Les images lui donnent raison.

63eme minute
Ghezzal prend sa chance de loin. Son tir du pied gauche enroulé prend la direction de la lucarne droite, mais Lecomte se détend bien et repousse en corner.

69eme minute
A peine entré, Cabot sollicite le une-deux avec Mesloub. L’ancien Troyen est servi aux six mètres dans un angle fermé mais tente sa chance quand même. Il faut une belle sortie de Lopes pour empêcher à Lorient de reprendre l’avantage.

80eme minute (1-2)
But de Lyon ! Plein axe, Valbuena écarte le jeu vers Ghezzal, qui profite d’une feinte de Ferri pour avoir du champ. L’Algérien en profite, revient sur son pied gauche et trompe Lecomte d’une frappe soudaine !

83eme minute (1-3)
Troisième but de Lyon ! Ghezzal se sert de l’appel de Jallet dans son dos pour repiquer dans l’axe. Il glisse une merveille de ballon entre les jambes des défenseurs lorientais pour Lacazette, qui finit le travail en dribblant Lecomte.

Les joueurs à la loupe

Lorient
Par sa vitesse, WARIS a plusieurs fois mis en danger la défense lyonnaise en faisant des appels en profondeur. Le Ghanéen a également ouvert le score, bien servi par BARTHELME, lui aussi très performant dans le style de jeu très direct des Merlus ce dimanche. Sur l’ouverture du score, l’appel de Barthelmé déclenche une ouverture géniale de MESLOUB. L’Algérien, après une entame très discrète, est monté en puissance avec des passes précises et des remontées de balle facilitées par sa justesse technique. Deuxième attaquant, JEANNOT était en feu lors des dix premières minutes, mais a ensuite été plus effacé. Guère dangereux au bout du compte. Côté droit, le capitaine JOUFFRE est un de ceux qui a touché le plus de ballons mais aucun n’a vraiment apporté d’occasion de but. Entré en jeu en deuxième période, CABOT a amené sa vivacité mais a buté sur Lopes.

A la récupération, bon match de BELLUGOU qui a ratissé de nombreux ballons. Dans le dernier quart d’heure, il a pioché et c’est toute son équipe avec lui qui a ensuite eu du mal à fournir les efforts défensifs. Défensivement, MUSAVU-KING s’est comporté en patron dans la surface de réparation pendant 80 minutes, ce qui ne fut pas le cas de Z.TOURE, qui s’est notamment fait peur sur un dégagement complètement manqué en début de rencontre. Côté gauche, GUERREIRO a parfois souffert face à Ghezzal. Plusieurs montées intéressantes également. GASSAMA, lui, offre l’égalisation à son ancien club en manquant son renvoi avant la pause. Un but lyonnais sur lequel ne peut rien faire LECOMTE, comme sur les deux qui ont suivi.

Lyon
Et de seize ! Au Moustoir, LACAZETTE a inscrit ses quinzième et seizième buts de la saison en championnat. Deux éclairs qui récompensent le match remuant de l’attaquant de pointe de l’OL, un peu comme GHEZZAL. L’international algérien a touché beaucoup de ballons sur son côté gauche, a souvent provoqué même s’il a parfois eu tendance à multiplier les touches de balle. Et sur une action enclenchée par VALBUENA, tout juste entré, l’ailier lyonnais a trompé Lecomte d’une frappe sèche. Avant, cinq minutes plus tard, de délivrer une superbe passe décisive à Lacazette. A l’opposée, match discret de CORNET, peu en vue sur l’aile gauche. Au milieu, FERRI et DARDER ont perdu pas mal de ballons mais c’est aussi parce qu’ils ont pris des risques en ayant sans cesse le réflexe de jouer vite vers l’avant, souvent en une touche. Le premier est à l’origine de l’égalisation lyonnaise. TOLISSO, qui remplaçait Gonalons en sentinelle, a été très intéressant en début de partie par ses décrochages, mais s’est parfois mis en danger avec des pertes de balle risquées.

Défensivement, la charnière lyonnaise a confirmé qu’elle était l’une des meilleures, sinon la meilleure de Ligue 1 en ce moment. YANGA-MBIWA, dans la lignée de ces dernières prestations, a été très solide. Un peu plus qu’UMTITI, qui a effectué une intervention limite en tout début de match face à Jeannot. On n’a en revanche pas aimé la ridicule simulation du capitaine lyonnais face à Waris en deuxième période. Sur son côté droit, JALLET a parfois été mis en difficulté sur les passes longues des Lorientais, comme sur l’action du but. Mais son apport offensif a aussi permis à Ghezzal de se recentrer en fin de match. A gauche, MOREL sauve Lyon par un retour excellent dans les pieds de Jeannot, avant que ce dernier ne pousse le ballon dans le but vide. Match frustrant pour LOPES, qui n’a quasiment eu aucun arrêt à faire mais qui encaisse un but.

Monsieur l’arbitre au rapport

Aucun carton distribué par M.Fautrel, c'est assez rare pour être signalé. Logique vu le peu de fautes ce dimanche soir. Quelques ratés du côté des assistants mais les situations étaient souvent très limites et difficilement évaluables à vitesse réelle.

Ça s’est passé en coulisses…

- A l’occasion de ce match, Lorient fêtait ses 90 ans d’existence. De nombreuses animations étaient organisées en présence d’anciennes gloires du club, et les joueurs portaient un maillot spécial pour l’événement.

- D’après L’Equipe, Rachid Ghezzal pourrait prolonger son contrat à Lyon, alors que son bail actuel expire en 2017.

- Si Mathieu Valbuena effectuait son retour dans le groupe lyonnais pour ce déplacement à Lorient, Aldo Kalulu a lui été victime d’une rechute de sa blessure aux adducteurs cette semaine à l’entraînement.

La feuille de match

L1 (J32) / LORIENT – LYON : 1-3

Stade du Moustoir (15 132 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse synthétique
Arbitre : M.Fautrel (7)

Buts : Waris (35eme) pour Lorient - Lacazette (43eme et 83eme) et Ghezzal (80eme) pour Lyon

Avertissement : Aucun

Expulsion : Aucune

Lorient
Lecomte (5) - Gassama (4), Musavu-King (6), Z.Touré (4), Guerreiro (4) - Bellugou (5), Jouffre (cap) (5) puis Philippoteaux (82eme), Mesloub (6), Barthelmé (6) puis Cabot (68eme) - Waris (7), Jeannot (5) puis Moukandjo (75eme)

N'ont pas participé : Chaigneau (g), Paye, H.Karamoko, Abdullah
Entraîneur : S.Ripoll

Lyon
Lopes (5) - Jallet (5), Yanga-Mbiwa (7), Umtiti (cap) (6), Morel (6) puis Bedimo (67eme) - Tolisso (6), Ferri (6), Darder (6) puis Grenier (85eme) - Ghezzal (7), Lacazette (8), Cornet (4) puis Valbuena (75eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), B.Koné, Mvuemba, G.Perrin
Entraîneur : B.Genesio

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant