Lycéenne tuée à Yssingeaux : le suspect mis en examen

le
0
L'homme de 35 ans qui a avoué le meurtre de la jeune Gala, en Haute-Loire, est accusé de «viol aggravé» et d'«homicide volontaire».

Il ne connaissait Gala que depuis quelques jours. Jeudi, l'homme suspecté du viol et du meurtre de la jeune lycéenne, dont la dépouille a été retrouvée mardi près d'Yssingeaux (Haute-Loire), a été mis en examen. Il est accusé de «séquestration suivie de mort», «viol aggravé» par le fait que l'auteur était sous l'emprise de stupéfiants, et «homicide volontaire» aggravé par le fait qu'il suivait le viol, a indiqué le procureur de la République, Pierre Sennes. Pour ces faits, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Le suspect, un homme de 35 ans au casier judiciaire vierge, est passé aux aveux mardi. Il a avoué «avoir agressé» la jeune Gala. «Il a passé la soirée de dimanche à lundi avec elle. Il a reconnu l'avoir ramenée à Yssingeaux, à son domicile à lui, a déclaré le procureur. Aux alentours de 22h-23h, Gala a été séquestrée dans l'appartement du mis en cause (...), dans un climat de violence».

Corps abandonné dans une forêt

L'enqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant