LVMH sort d'Hermès, la famille Arnault aura 8% du capital

le
0
ACCORD ENTRE LVMH ET HERMÈS POUR METTRE FIN À LEURS CONTENTIEUX
ACCORD ENTRE LVMH ET HERMÈS POUR METTRE FIN À LEURS CONTENTIEUX

PARIS (Reuters) - LVMH et Hermès ont annoncé mercredi un accord à l'amiable mettant fin à un conflit remontant à près de quatre ans et aux termes duquel LVMH va distribuer ses actions Hermès.

Les deux groupes de luxe s'opposaient depuis plusieurs années sur les conditions de la montée de LVMH au capital d'Hermès. L'Autorité des marchés financiers (AMF) avait infligé à LVMH à l'été 2013 une amende record de huit millions d'euros pour ne pas avoir informé le marché qu'il préparait cette montée au capital.

"Une transaction a été signée aux termes de laquelle la totalité des actions Hermès détenues par le groupe LVMH seront distribuées à ses actionnaires, étant entendu que la société Christian Dior distribuera à ses propres actionnaires les actions qu'elle aura ainsi reçues", a annoncé LVMH dans un communiqué.

Les deux parties se sont félicitées que par cet accord, proposé par le tribunal de commerce de Paris, "les relations entre les deux groupes représentatifs des savoir-faire français soient ainsi pacifiées".

LVMH détient actuellement 23,2% d'Hermès. A l'issue des distributions d'actions, qui seront réalisées d'ici le 20 décembre, Groupe Arnault, la holding familiale du PDG de LVMH, détiendra 8,5% environ d'Hermès.

Dior, maison mère de LVMH, et la holding de Bernard Arnault se sont engagés par ailleurs pour un délai de cinq ans à ne pas acquérir de nouvelles actions Hermès, ont ajouté les deux groupes.

En Bourse, l'action Hermès perd 10% à 9h36 après ces annonces, dans de gros volumes (plus de cinq fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext). Le titre LVMH gagne 3,3%.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant