LVMH et PPR pénalisés par Richemont

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Dans le CAC 40, les deux titres PPR et LVMH perdaient entre 1,5 et 1,7%, en fin de matinée. La publication par Compagnie Financière Richemont d'un chiffre d'affaires trimestriel à fin décembre dernier au-dessous des attentes des analystes a fait reculer le titre de 6%, en Bourse de Zurich.

Les analystes attendaient un total des ventes de 2,91 milliards d'euros, or le joaillier suisse, détenteur entre autres des marques Cartier et Montblanc, n'a pu afficher que 2,86 milliards d'euros (+9,3%) de chiffre d'affaires.

En Chine et à Hong Kong, les distributeurs sont devenus «plus prudents», expliquent les dirigeants du groupe suisse qui dit ne pas savoir comment leur chiffre d'affaires va évoluer dans la région Asie Pacifique. Au dernier trimestre de l'an dernier, les ventes de Richemont dans cette zone ont stagné alors qu'elles avaient crû de 34 à 42%, les trois derniers mois de 2009 à 2011.

Une étude de la banque britannique HSBC Global Research, de septembre dernier, avait évalué à 25% la part des consommateurs chinois dans le chiffre d'affaires mondial du luxe. Les données de Richemont ne sont pas non plus catastrophiques mais elles témoignent d'un ralentissement dont les analystes n'avaient pas bien mesuré l'ampleur :

- pour les montres, dont la marque Jaeger-LeCoultre, ils attendaient une progression de 11% alors que la hausse trimestrielle n'a été que de 9%.

- pour la joaillerie, qui représente la moitié des ventes de Richemont, le freinage semble plus net, avec une hausse de 4%, alors que le marché comptait sur 10%.

Les signaux de reprise économique qui se multiplient en Chine, depuis le début de l'année, s'étendront-ils bientôt aux articles de luxe ? Le déstockage a-t-il pris fin chez les revendeurs asiatiques ? Le courtier Aurel, qui recommande encore le titre Richemont à l'achat, car «raisonnablement valorisé», ne paraît pas trop inquiet.

On conservera LVMH et on restera à l'écart de PPR.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant