LVMH et Hermès semblent ouverts au dialogue

le
0
INFO LE FIGARO - Des contacts ont été noués entre LVMH et Hermès depuis une dizaine de jours, par banquiers et avocats conseils interposés pour trouver un terrrain d'entente.

L'euphorie des excellents résultats publiés par Hermès et LVMH semble avoir apaisé les esprits. Les deux groupes se livrent une guerre de tranchée depuis le 23 octobre, quand LVMH a indiqué détenir plus de 17 % du capital d'Hermès, une participation portée depuis à 20,21 %.

«Je crois qu'il faut arrêter cette guerre», confiait jeudi Patrick Thomas, le gérant d'Hermès, à Challenges. «Notre investissement est très pacifique et se veut un mouvement de soutien à la famille et à la stratégie», a insisté vendredi Bernard Arnault, le patron de LVMH. Ce dernier tient certes toujours à faire entendre sa voix. «Nous sommes un actionnaire pacifique, mais pas passif, prévient-il. Nous souhaitons être un actionnaire actif, mais nous ne serons pas un actionnaire activiste.» Le ton est moins virulent que début novembre, quand Patrick Thomas et Bertrand Puech sommaient Bernard Arnault de se «retirer» et que ce dernier mettait en cause le management de Patric

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant