LVMH accélère la cadence même si le marché français reste difficile

le
0
Le président de LVMH Bernard Arnault. (© E. Piermont / AFP)
Le président de LVMH Bernard Arnault. (© E. Piermont / AFP)

Les ventes trimestrielles de LVMH ont totalisé 9,138 milliards d'euros, en progression de 6,5% sur un an, soit une performance supérieure au consensus du fournisseur de données financières Factset qui tablait sur 8,9 milliards. En Bourse, les investisseurs apprécient alors que le titre gagne plus de 4%.

Le groupe français – qui détient une soixantaine de marques dont Louis Vuitton, Fendi, Sephora, Berluti ou encore Hennessy – affiche une croissance organique de 6%, retrouvant le niveau atteint pour l'ensemble de l'année 2015, et alors que le début de l'exercice avait connu un ralentissement avec 3% au premier trimestre et 4% au deuxième.

«Le troisième trimestre marque une accélération par rapport aux tendances de début d'année. L'Asie, excluant le Japon, s'améliore sensiblement sur le trimestre. Le marché américain reste bien orienté tout comme l'Europe, à l'exception de la France, toujours affectée par une baisse du tourisme», relève dans un communiqué le groupe de Bernard Arnault.

Sur neuf mois, les ventes totalisent 26,3 milliards d'euros, en progression de 4% sur un an, et de 5% en données organiques.

C'est la division Mode et Maroquinerie, pilier du groupe, qui le tire vers le haut : elle affiche 5% de croissance organique sur le trimestre, après une stagnation au cours du premier semestre.

Le champagne toujours porteur

La marque «Louis Vuitton maintient une forte dynamique

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant