Luzenac : Le club veut être réintégré en National

le
0
Luzenac : Le club veut être réintégré en National
Luzenac : Le club veut être réintégré en National
Alors que le tribunal administratif de Toulouse avait mis fin aux espoirs des dirigeants de Luzenac de disputer la L2, ces derniers ont annoncé vouloir réintégrer le National, où quatre journées ont déjà été disputées.

Les dirigeants de Luzenac ont été contraints de voir leurs ambitions à la baisse. Après une lutte sans merci tout l'été avec la Ligue Professionnelle de Football, le LAP a vu jeudi ses derniers espoirs de jouer la L2 être annihilés par une décision de justice. En effet, après le Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) mercredi, c'est le tribunal administratif de Toulouse qui a rejeté la demande de réintégration du club en L2. Alors que le dépôt de bilan a été évoqué plusieurs fois, la direction ariégeoise a décidé de s'orienter vers un retour en National. Un championnat que Luzenac connaît bien puisqu'il a terminé dauphin de la dernière édition derrière Orléans.

« On a pris un sacré coup »

Cette nouvelle orientation a été la conséquence de la visite de Thierry Braillard, le secrétaire d'Etat aux Sports, vendredi matin. Ce dernier, qui a fait part de son « amertume » a rencontré les joueurs et l'encadrement du club de Fabien Barthez. « C'est le sport ariégeois qui est en jeu. C'est pour cela que nous avons décidé hier soir (jeudi) de faire parvenir un courrier à la FFF (Fédération française de football) pour notre réintégration en National », a d'ailleurs déclaré l'ancien gardien de l'équipe de France selon des propos rapportés par Le Progrès. On a été limite de tout lâcher. On a pris un sacré coup, mais, ce projet, il faut le réaliser et on a envie de le mener à bien. »

« On va lancer un appel aux dons »

De son côté, Jérôme Ducros, le président du LAP, a annoncé que le club devait désormais réunir « entre 2,3 et 2,5M¤ » pour disputer la troisième division française. « On a fait appel à la solidarité de tous les élus ariégeois et de Midi-Pyrénées, a confié Ducros. On va lancer un appel aux dons au niveau national et international. » Désormais, la balle es dans le camp de la FFF qui va décider du retour ou non de la formation de Nicolas Dieuze en National. Car la cinquième journée aura lieu ce vendredi et une refonte complète du calendrier devra être effectuée. Luzenac peut néanmoins compter sur l'appui du le secrétaire d'Etat aux Sports concernant cette demande.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant