Luzenac : Le club demande la suspension de la L2

le
0
Luzenac : Le club demande la suspension de la L2
Luzenac : Le club demande la suspension de la L2
Interrogé par RMC, Jérôme Ducros, le président de Luzenac, fait part de son intention de déposer un référé au Tribunal administratif de Toulouse. Le club ariégeois va demander la suspension de la Ligue 2.

Suite à l'interdiction de montée prononcée par la Ligue, Luzenac n'a pas dit son dernier mot et compte déposer un référé au Tribunal administratif de Toulouse. Le club ariégeois va tout simplement demander la suspension de la Ligue 2. « Nous avons compris aujourd'hui que les instances essayent de gagner du temps, d'arriver à un nombre de journées après lesquelles il sera impossible de réintégrer le championnat, a expliqué Jérôme Ducros sur RMC. Nous allons déposer avec nos avocats, dans les 48 heures qui arrivent, un référé en urgence au Tribunal Administratif de Toulouse permettant la suspension ou l'invalidation du championnat de L2 le temps que nos droits soient reconnus. (...) Je vous rappelle que Lens a eu sa montée officielle en L1 début juillet et n'a eu son stade qu'une semaine ou dix jours après. C'est incroyable ! Il y a vraiment un flou juridique et un vice de procédure, on va jouer sur cette justice sportive à double vitesse. »

Aujourd'hui, le président de Luzenac ne comprend toujours pas comment les instances ont pu effectuer une telle décision. « Encore une fois, on est tombé des nues suite la lecture du rapport du Conseil d'administration qui refuse une fois encore notre montée en L2 sur le nouveau prétexte, qui vient de sortir du chapeau de magicien, que le stade Ernest-Wallon n'est pas conforme et que nous n'avons pas établi les travaux. On le savait qu'il y avait quelques travaux à faire dont la vidéosurveillance. C'est le gros chantier. C'est quinze jours à trois semaines de travaux. Le stade Ernest-Wallon a accueilli deux fois l'an passé l'équipe de France Espoirs, a accueilli régulièrement le Téfécé quand il y a des petits problèmes de calendrier de Coupe d'Europe ou de travaux à faire sur le Stadium de Toulouse. C'est aberrant que l'on nous refuse une montée en Ligue 2 sachant que l'on avait établi les devis. Ils étaient réalisables sous trois semaines. Et sachant que l'on avait même un terrain de repli avec le Stadium. Le président Sadran était prêt à nous accueillir deux-trois matchs, le temps que les travaux se fassent. Une commission de terrain passe le 6 août, la veille du Conseil d'administration de la Ligue, tape son rapport le 7 sauf que le 7 au matin le Conseil d'administration invalide notre montée en Ligue 2. On voit bien que ce sont manifestement des manigances faites pour refuser l'accession au LAP. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant