Luzenac : Barthez furieux contre la DNCG

le
0
Luzenac : Barthez furieux contre la DNCG
Luzenac : Barthez furieux contre la DNCG
Fabien Barthez ne décolère pas contre la décision de la DNCG d'interdire Luzenac d'évoluer en L2 cette saison. Le directeur général du club ariégeois va même jusqu'à parler d'un " délit de sale gueule ".

Le Luzenac Ariège Pyrénées a gagné sportivement le doit de participer à la première aventure du club en L2. Pourtant, sauf surprise (le club a fait appel devant le CNOSF), le LAP évoluera toujours en National à la reprise. Ainsi en a décidé la DNCG, au grand désarroi de Fabien Barthez, très en colère contre le grand argentier du football français. Le champion du monde 1998 et directeur général du club ariégeois a surtout le sentiment d'être pris pour un imbécile. « Au motif que nous sommes un petit club amateur, on s'est fait flinguer par le milieu pro, déplore-t-il dans L'Equipe ce dimanche. On nous prend tellement peu au sérieux que le jour de notre audition devant la DNCG, un de ses membres a quitté la salle en plein débat parce qu'il avait un avion à prendre. Nous épuiserons tous les recours. Les joueurs ont gagné leur place sur le terrain : les priver du droit d'évoluer en L2 est une énorme injustice qui ne repose que sur du lobbying ou de l'arbitraire. »

« Un délit de sale gueule »

Furieux, Barthez n'est pas prêt de retrouver son calme. D'autant que ce ne sont pas des déclarations comme celles de Luc Dayan, le futur président de Valenciennes, qui vont l'apaiser. « Il a dit qu'il préférait voir Châteauroux repêché et Lens en L1. Implicitement, cela revient à nous fermer la porte au nez. Mais sur quoi se basent Dayan et les autres ?, insiste Barthez dans les colonnes de l'Equipe. Rien de tangible, si ce n'est un délit de sale gueule. » La conclusion de l'ancien gardien de but des Bleus est limpide : « On dérange, voilà tout. Mais on va se battre. Le bilan financier du club ne présente pas un euro de déficit et mon président a même augmenté les fonds propres. Notre position est claire : nous ne repartirons pas en National. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant